Après le cancer

lavieapres

 

Ce qui a été le plus dur c’est l’après, la reprise du travail qui ne s’est pas bien déroulée, une incapacité de l’entreprise à gérer ce genre de situation, une incompréhension du collectif du travail sur les symptômes post cancer, une sorte d’étiquette que l’on vous met dans le dos, en vous traitant de tire au flan ou de profiteur du système puis une mise au placard.

 

Je suis passée subitement dans la case de ceux qui gênent qui n’ont plus leur place dans l’entreprise. Cela m’a coûté dans un premier temps une grave dépression, puis j’ai voulu tenir 5 ans en serrant les dents c’était horrible d’aller sur un lieu du travail et de n’avoir rien à faire, cela n’a plus de sens ..

et puis à force de tenir et souffrir le cancer est revenu et s’est installé définitivement.. aujourd’hui cancer métastasé aux os.. je suis sortie de cette entreprise mais sans doute trop tard.;

le mal était fait!

Contactez l'auteur

  1. Que dire après un tel témoignage….
    Je n’ai de mots assez fort pour décrire l’écho de cette douleur.
    Vous souhaitez bon courage, vous l’êtes déjà bien plus que beaucoup de personnes. Vos mots vibrent au fond de moi et me parlent. Je n’ai p as été mise au placard à ma reprise après une année absente pour guérir de mon cancer. Mais malgré la gentillesse de mes collègues, Je me sent parfois jugée. Considéré comme une tire au flan même si les mots ne sont pas prononcé. Se sont les réflexions , les insinuations qui font mal. Je sais que mon mi temps thérapeutique implique des changements dans nos plannings de travail, les jours de mi temps se sont souvent mes collègues qui doivent se les partager. J’entends leurs mécontentement et le comprends mais je ne suis pas responsable de cet effet boomerang. Alors lorsque j’entends j’espère qu’ils vont trouver quelqu’un pour te remplacer, tu n’es pas responsable mais c’est dur de toujours revenir …..oui c’est dur mais sa l’est aussi pour moi….ou qu’est ce que tu compte faire après tes droits de mi temps thérapeutique, tu comptes pas reprendre à plein temps se sera trop lourd pour toi, sa part d’un bon sentiment mais sa transpire leurs craintes d’arrêt de travail qui impliquerait leur mobilisation….. les mots ne sont pas toujours ce qui fait le plus mal mais l’hypocrisie qui se cache derrière les regards de bienveillance…
    J’ai pris le partie de pensée à moi avant de me tracasser pour mes collègues, trop heureuse de pouvoir reprendre le cours de ma vie, à chaque jour suffit sa peine. Je prends et gère à mesure que j’avance dans la vie, j’essaie de voir toujours les bons côtés plutôt que les côtés obscures de la maladie.
    MERCI pour votre témoignage tout simplement, je vous envoie les rayons de soleil qui éclairent ma vie !!!

  2. Hello… Pas cool du tout !!! Certains sont vraiment très c…!!!!!. Le cancer c est PAS CONTAGIEUX !!!!!! J’ai eu de la chance d avoir des boss et des collègues « géniales » avant , pendant et après !!!! Courage à vous

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*