Mon « ennamie », bye bye chimio

bye-bye-ennamie

 

Ma chimio, mon ennamie,

Avant de faire ta connaissance, j’étais un peu angoissée. Comme avant un 1er rancart ou un entretien d’embauche mais avec les pleurs en plus.

Au début, je ne t’ai pas beaucoup apprécié. Tu modifiais mon physique, mon état général et même moral, nan mais !!
Puis très vite, je me suis rendue compte que tu étais finalement une guerrière, là, prête à te bastonner pour moi contre d’éventuels microscopique crabes qui décideraient d’un coup de pointer leur bout de nez … tu n’étais pas là en « ennemi » mais en « amie ».

Je t’ai très vite visualisé comme une rivière rose pailletée qui coulait dans mon corps (cf séance de visualisation 😊). Bon ok, ça ne fait pas trop guerrière là d’un coup le rose et les paillettes, lol !

 

Une amie à moi (qui m’a beaucoup soutenue et que je remercie) t’a donné le surnom d’ « ennamie ».

Je l’ai adopté pour te nommer car il représentait bien qui tu étais et mes ressentis.
Et puis finalement, je me suis aperçue au fur et à mesure que tes effets sur mon corps n’étaient certes pas toujours cool, mais que « ça se faisait » ! Et surtout j’avais en tête que de toute façon, ton seul objectif était que je puisse avoir un corps sain par la suite. Car c’est au futur qu’il faut penser dans ces moments là.
Mon ennami, c’est la dernière fois aujourd’hui que nous nous voyons et je souhaite te dire :
 » Je te garderai dans mes souvenirs, mais tu ne m’en voudras pas si j’espère ne jamais te voir revenir ».

Bye bye ennamie, bye bye chimchim, bye bye chimio ….

Contactez l'auteur

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*