L’après cancer, pas facile…

martined_lavieapres

L’après cancer ce n’est pas facile et personne n’en parle et ne le comprend.

Je suis en rémission d’un cancer du sein depuis décembre 2016 et je n’ai jamais retrouvé ma vie d’avant.

Les personnes qui nous entourent ont l’impression que tout va bien pour nous une fois que les traitements sont finis et que les années passent. On vous dit « c’est bien vous êtes en rémission » sauf que ça fait 4 ans que je souffre d’un lymphodeme. Personne ne peut m’expliquer pourquoi j’ai ces douleurs insupportables, je porte un manchon le jour, la nuit.

Quand je ne supporte plus la douleur je me fais des bandages qui me soulagent un peu et mon bras dégonfle un peu. Il y a des jours où je n’ai pas mal et je ne sais pas pourquoi non plus, c’est un mystère…

J’ai la chance de ne pas travailler, je ne pourrai pas. Mais comment font les femmes pour vivre quand elles n’ont pas le choix ?

Il faut se le dire je n’aurai plus jamais ma vie d’avant, je pense qu’un suivi serait le bienvenu après le cancer.

  1. Martine a bien raison ,
    j’ai eu un cancer du sein droit en janvier 2005 ,récidive en janvier 2013 mastectomie bilatérale ,les gens que vous croisez, vous disent « ah vous avez bonne mine  » mais ne voient pas les douleurs que l’on peut avoir tous les jours ,toute la journée .
    Mon cancer m’a coûté mon travail ,j’ai été licenciée en juillet 2016 ,ce que je trouve anormal ,nous ne demandons pas a être malade .

    • Je suis tout a fait d’accord, notre vie ne sera plus jamais la même, j’ai toujours des douleurs dans le bras mais je suis obligée de travailler tous les jours malgré un travail très manuel et je crois qu’un suivi serait très bien. Une pensée à toutes ces personnes qui ont été touchés par la maladie.

      • Comme je vous comprends… j’ai quelques douleurs moi aussi mais elles restent supportables mais comme vous je n’ai pas retrouvé ma vie d’avant… Cancer du sein diagnostiqué la veille de mes 38 ans. Traité en 2015 ne suis toujours pas psychologiquement prête à reprendre le travail j ai essayé mais je n y arrive pas… L après cancer est très difficile pour moi.

        • Moi aussi j’ai (ou j’ai eu) !! On ne sait pas trop comment formuler…! Ce n’est jamais fini. Je suis suivie depuis 3 ans avec des contrôles car j’ai eu une récidive et avant chaque contrôle j’ai très peur !!! J’y pense tout le temps on ne peut pas reprendre la vie comme si rien ne s’était passé. J’aurais toujours cette épée de Damocles au dessus de la tête…!

          • Massonnet edith

            J’ai moi même un cancer du sein toujours en traitement. Je dois aussi porter un manchon et malgré tout je dois aller bosser avec une invalidité totale pas accepté 😕😕.
            Malgré le fait que j’ai toujours des douleurs.

            • En fait, c’est comme un sentiment d’abandon. On est entourées de toute une batterie de médecins, spécialistes, personnel médical pendant notre chimio et puis…. pouf ! On se retrouve tout seul. Bien sûr que plus rien ne sera jamais plus comme avant, mais il faut profiter du moment présent, accepter l’inacceptable et vivre avec. Cancer du sein en 2004, mastectomie, rayons, chimio, rémission, rechute avec métastases au foie 16 mois plus tard. Depuis, je suis toutes les 3 semaines à l’hôpital soit pour une chimio, soit pour un autre traitement. En tout, 8 chimios différentes, 1 test clinique, mais TOUJOURS VIVANTE ET TOUJOURS DEBOUT. J’ai fini par accepter que j’étais devenue une malade chronique. Je n’ai aucun regret du passé et j’avance, je fais des projets, je ris, je fais ce qui me plaît, entourée d’un mari extraordinaire, d’enfants et petits-enfants. Gardez surtout le moral, c’est important et on ne le dit pas assez aux patients. Bon courage.

              Laissez un commentaire

              Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

              *

              *