La gym contre le cancer

gym contre le cancer

28 janvier 2016 - 17:30 / 19:00

 

Destiné aux personnes atteintes de cancer, un atelier d’exercices physiques adaptés est mis en place depuis neuf mois à l’hôpital de Morteau.

 

ET C’EST PARTI ! Derrière Julien Staszewski, nos sportives du jeudi se mettent en marche, puis trottinent. On lève les genoux, les bras. Pas chassés, allez-allez… L’atelier d’activité physique adapté aux personnes atteintes d’un cancer de Morteau démarre, comme toujours, en douceur.

 

« Vous n’avez pas amené vos instruments de torture aujourd’hui ? », taquine une dame à l’adresse de Julien. « Ne vous inquiétez, ils sont dans mon sac ! », sourit le responsable départemental de l’association Siel Bleu, qui gère l’activité. L’hôpital de Morteau, lui, met gratuitement la salle à disposition.

 

L’ambiance est détendue, et l’intensité des exercices adaptée à la condition de chacun.

 

« Chacun fait ce qu’il peut »

« L’atelier est ouvert aux gens qui sont soit en traitement, soit en rémission. Le but n’est pas de les emmener aux Jeux Olympiques. Notre philosophie, c’est que chacun fait ce qu’il peut. L’objectif est de lutter contre la sédentarité d’une part, et de reprendre confiance en soi et en son corps d’autre part », développe Julien Staszewski.

 

Dominique a été opérée d’un cancer une première fois en 2011. Puis une seconde l’année passée. « Quand on est là, on oublie les problèmes », dit-elle. Marie-Claude, elle, a répondu présente dès le lancement des séances, en mai dernier : « Ça fait beaucoup de bien, j’aime aussi quand on fait des sorties et qu’on marche. Ça créé des liens. »

 

Roselyne acquiesce vigoureusement. « Il y a une bonne petite équipe », prolonge la dynamique retraitée, « entre femmes, on aime bien discuter. Mais il y a plus de travail que je pensais ! J’ai appris à faire la différence entre les exercices pour mes articulations et mes muscles. » Mais de grâce, ne lui parlez pas des steps : ce n’est pas sa tasse de thé !

 

« On a mis en place ce programme national avec l’Institut Curie à Paris », reprend Julien Staszewski, « l’activité physique adaptée et une bonne alimentation sont deux facteurs essentiels. Selon l’OMS (Ndlr : Organisation mondiale de la santé), cela réduit même le risque de rechute de 30% à 50% ». Alors quand on peut joindre l’utile à l’agréable…

 

Tous les jeudis à 17h30 au Centre Hospitalier Paul Nappez – 9 Rue Maréchal Leclerc, 25500 Morteau.

Contact : 06 25 35 49 42

Tarif : 52 € / semestre

  1. Journo Nicole

    Pourriez-Vous me signaler une adresse sur Mantes la jolie ou les environs proches?.J’ai été opérée d’un cancer en 2013,me sentant vraiment seule j’aimerai reconversion ce genre de groupe.Merci à l’avance.

    • Bonjour j’ai presque 70 ans et je viens d’apprendre que je fais une récidive de mon cancer du sein soigné il y a 14 ans… je suis très angoissée car j’ai connu les interventions , la chimiothérapie, la radiothérapie, la perte des cheveux, les angoisses, mon mari m’a beaucoup soutenu…. mais quand même on se sent seule devant cette maladie qui comme ça d’un coup vient à jamais perturber notre vie…. voilà j’ai eu une rémission de 14 ans mais je veux vivre encore et me battre… c’est un adénocarcinome canalaire infiltrant grade indéterminé…. je sais que la médecine progresse, que les oncologues sont proches des malades mais je sens un étau sur les épaules… j’ai RV vendredi pour le diagnostic…. merci de me laisser le soin de m’exprimer….

      Laissez un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      *

      *