11 ans

Moi… Le cancer a touché ma vie à l’aube de mes 28 ans… Maman d’une petite fille de 2 ans… J’ai combattu pendant de longs mois pour gagner la bataille.
Jusque là ma vie était tracée, planifiée…
Et puis la maladie est venue tout chambouler…
Et depuis ?… J’ose la vie !


1 an après le combat, voilà que j’ose la Zumba ! Moi qui, petite, avait fait de mes 7 ans de danse un enfer… voilà qu’aujourd’hui je suis Instructeur Zumba depuis 8 ans maintenant ! Et je vis de vrais moments de partage 🥰💃


3 ans après le combat, j’ai osé partir et divorcer d’un homme qui s’était arrêté à l’épreuve de la maladie et qui égoïstement ne voyait en moi qu’une personne toujours malade et ne pouvait continuer à me regarder… J’ai osé la vie de maman solo !
J’ai osé les voyages, la découverte du monde, de la créativité et les choses simples de la vie avec ma fille, ma famille et mes amies.


9 ans après, j’ai osé refaire confiance à l’amour… Celui que je pensais vrai… Et qui l’était le temps qu’il a duré… Qui dure malgré tout… Tout au fond de moi…
L’amour… Celui qui sait tout ce que vous avez traversé, qui promet d’être là et différent des autres… Mais qui lui aussi abandonne car je porte trop de « problèmes » entre tout… Maladie, maman solo et tout mon passé d’une femme hypersensible qui accepte ce qu’elle est… Ma philosophie de vie depuis ma maladie… À vivre au jour le jour… À ne pas faire un drame de tout… À sourire malgré tout… À oser… Avancer un pas à la fois… À être libre… Et qui pardonne beaucoup aussi… Je me rends compte que vivre une simple vie en appréciant chaque seconde n’est pas donné à tout le monde… Je le comprends aujourd’hui…


L’ année dernière j’ai fêté mes 10 ans…


Et voilà que pour ma 11ème année… J’accepte la fin d’un rêve impossible… Pour en faire naître un autre…


J’ose le droit à l’oubli… Et je deviens aujourd’hui propriétaire… Ma maison à moi… Chose qui ne m’avait pas traversé l’esprit depuis mon divorce… Entre maman solo et ce droit à l’oubli dont je lisais les combats de certaines… Me faisait dire que plus jamais je ne serais propriétaire.
Et pourtant j’ai osé ce combat administratif…
Il n’a pas été difficile car grâce un courtier qui m’a accompagnée et aussi grâce à une association qui se bat depuis toutes ces années pour nos droits de « malades », ce fut une formalité « normale » grâce au droit à l’oubli. Je parlerai plus d’un combat psychologique car je touchais du doigt ce rêve et j’avais tellement peur qu’on me le refuse à cause de la maladie qui avait frappé ma vie…


11 ans que j’ose la vie…
11 ans d’espoirs et de doutes…
11 ans à savourer chaque jour…


J’avais promis de ne plus écrire 😅 mais je ne peux pas 😅 Écrire est ma thérapie… Le seul moment où lorsque je pose mes mots, mes maux s’envolent…


Ce message vous est destiné, mes sœurs de combat… Car nous avons survécu au pire…
Je sais que la vie après est aussi un combat…
Mais faisons de celle-ci une SUR VIE ! Une Vie remplie de rêves ! Qu’ils se réalisent ou non… L’inaccomplissement d’un rêve ne veut pas dire qu’un autre ne naîtra pas.

Là où est l’échec, naît la force d’un ailleurs… !

Parce que la vie est belle…
Parce que vivre… Oser… Sourire… Et rire sans fin !

Xena

Découvrez un autre témoignage de Xena :

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*