À toutes les femmes touchées par le cancer…

 

Être une femme en ce monde

N’est pas toujours facile…

 

Être une femme écorchée, abîmée

Par le crabe qu’est le cancer

 

La conduit dans ses retranchements

L’amène à puiser dans des ressources

Ancrées au plus profond de son être

 

Pour apprendre à apprivoiser le crabe

Pour apprendre à composer avec lui

Pour apprendre à mettre la juste distance entre lui et elle, afin d’exister toujours

Et pouvoir le combattre !

 

Continuer à se faire confiance

Alors que son univers bascule

Mais aussi crier à l’injustice

Crier sa douleur, sa souffrance !

 

Prendre conscience de la fragilité de sa vie…

Regonfler peu à peu son être d’énergie

D’amour, savourer à nouveau chaque instant

Les faire siens, dans sa mémoire et

Dans son cœur 💜

 

Aimer la nouvelle femme qui est née.

 

Murielle Bihan

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Je me suis aperçu que j’avais une grosseur au sein gauche j’ai passé une mammographie elle m’a dit vous allez passer une échographie un Monsieur en blouse blanche est rentré est m’a
    Dit vous êtes en stade avancé il faut faire une biopsie donc j’ai rdv à 8h ce vendredi et j’aurai les résultats le 17 décembre par téléphone
    J’espère que je vais guérir .
    J’ai pris mes trois enfants dans mes bras et leur est dit que j’allais me battre

    • Bonjour mon cancer du sein droit à été diagnostiqué en mai comme vous mammo et écho il a fait la biopsie le jour même l attente des résultats la peur je sais ce que vous pouvez ressentir vous allez vous battre il y aura des moments durs et d être épuisée j ai fini ma chimio le 30 octobre la je viens de commencer la radiothérapie et c est très fatiguant aussi car j habite à 1h30 du centre de radiothérapie donc 3 heures de route pour 10 minutes de rayon juste pour vous dire qu il se battre se n est pas toujours facile mais vous allez y arriver courage à vous

    • Bertrand Elisabeth

      Bonjour BONY
      Il y a un 14 mois, j étais dans la même situation d attente, d angoisse. garde
      confiance la medecine est là et on a des ressources pour tenir , guérir et garder le sourire. Garde l espérance et la force et le courage, tu vas t en sorir, LA VIE ET L AMOUR POUR TES ENFANTS sont plus forts +++
      Eli

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*