Cancer colorectal

 

Pour moi ça a débuté le 25 juin 2016…. 44 ans (dépistage du cancer colorectal pas avant 50 ans !!?) comment oublier, c’est aussi la date d anniversaire de ma dernière fille (ma bambam la maléfique !). En plus devant un film qu’elle ma forcé à voir (rire) ah gone girl (je ne fais pas de pub ), moi qui ai du mal avec Ben Affleck, eh bien il me l’a bien rendu, merci (rire), diarrhée et mal au ventre tout le long du film ! Après ça, calme plat pendant 2 mois et ça a repris, diarrhée, mal de ventre, une espèce de gastro qui n’en finit pas, des journées et soirées à souffrir. Samu, docteur, hôpital, urgences, plusieurs examens et divers services pendant 4 mois !!

 

J’ai eu droit à une coloscopie mais c’est quoi ce truc ? Une horreur pure et simple, 4 litres de produit à boire pour nettoyer, pas que je sois déjà nettoyée avec toutes mes diarrhées et des lavements en plus. 1 verre ça va, 2 verres ça va, 3 verres ? ouahhhhhhhhh, one, two, three drink… La vidange des 2 côtés. Pour finir en maternité où là on m’envoie le sosie de Jason Statham pour me dire que j’ai probablement un cancer du colon !! Quoi c’est qui lui, il dit quoi !!! Demain c’est Noël c’est sûrement une blague ?

 

26 décembre 2017 rendez-vous en oncologie, le verdict tombe : cancer colorectal, métastases au foie grade IV. Joyeux Noël et Bonne Année. 27 décembre 2017 chambre implantable, encore une épreuve, anesthésie locale ! Pardon ? J’ai senti l’odeur de la chair humaine qu’on brûle, ma chair, mais c’est horrible, en plus pas assez anesthésié, mais repique j’ai mal ! 1ère chimio le 6 janvier 2017 ça se passe bien, pour une fois… 48 h après occlusion intestinale, le produit a bouché le colon au niveau de la tumeur et là c est l horreur j ai vu la mort 48 h avant d’être opérée et réveil avec une super poche de stomie prévue pour 6 mois, pas simple ce truc la mais j’ai bien géré.

 

La chimio a repris, dur et beaucoup d’appréhension à chaque fois. Des constipations et perte d’appétit, je me suis aussi rasée les cheveux après l’occlusion pour ne pas être déçue de leur perte.

Juillet 2017 opération du foie pour enlever les plus grosses métastases, retirer la tumeur et enlever ma poche. Une quinzaine de jour à l’hôpital !! Tu parles que des complications. 3 mois !!!!? Au bout de ma vie. 2 opérations, j’ai eu de l’eau dans les poumons, donc à retirer, un trou en haut du ventre qu’il fallait laisser ouvert, ulcère sur les cordes vocales. Des drains, une sonde nasale pour me nourrir que j’ai gardé 8 mois. Je suis passée de 67 kilos à 43 kilos, plus de muscles, plus de forces, plus d’appétit, plus d’envie de vivre. J’ai continué les chimios en février 2018, tous les 15 jours avec le diffuseur, j’ai aussi fait de la chimio en cachet et j’en ai eu assez, je ne suis pas repartie à l’hôpital pendant 5 mois. De juin à novembre 2018.

 

J’ai un peu profité de la vie, sortie et 2 mariages (ma fille et ma sœur) et profité aussi de mon fils et de ma dernière qui a été sans moi 3 mois, elle a 19 ans maintenant. Je remercie d’ailleurs mes 3 little birds, sans eux j’aurais tout lâché.

J’ai repris contact avec mon onco en octobre 2018, on a fait scan et tep scan et ça va, stabilité. 4 petites métastases présentes encore et depuis, chimio tous les 15 jours. J’ai eu un autre scan en février 2019 : une a bien séché comme un trognon de pomme et les autres ont diminué.

 

Tout ça reste éprouvant même si je plaisante dans mon texte. À chaque séance c’est nausées, somnolence, vertige, pas d’appétit, envie de silence pendant 2 ou 3 jours et être dans le noir. Rentrer avec le produit pendant 48 h c’est pas génial, perte d’appétit, constipation. Côté constipation je suis gâtée, depuis l’enlèvement de ma poche j’ai des épisodes terribles et douloureux que ce soit côté estomac et intestin ou anal. Passer des journées et soirées en position fœtale pas génial, j’ai aussi passé presque 1 an en fauteuil roulant.

 

Je me suis mise à manger plus de fibres aussi et suis passée au vert, concombre, courgettes, kiwi, haricot vert. Je n’ai jamais fumé, et alcool que pour des grandes occasions, je faisais du sport 2 à 3 fois par semaine. Je n’ai aucune leçon à donner, nous sommes tous différents face au cancer quel qu’il soit. Fort, faible, entouré ou seul. Mais bon courage à vous tous. Je reste à votre disposition pour d’éventuelles questions ou autre.

D’autres témoignages autour du cancer colorectal :

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Quel parcours et quel espoir vous donnez également a travers votre témoignage…
    Moi mon histoire est plus simple malgré tout.
    Bon courage pour la suite et je vous transmets toute mon énergie.

    • bonjour zazou et merci pour votre message.je l ai écrit un peu avec humour malgré tout. et je n ai pas mis quelques autres soucis . chaque jour est un nouveau jour et un nouveau combat pour moi. bon courage a vous aussi et merci pour votre énergie je vous envois en retour des bisous.

      • Bonjour……quel courage mais c’est ma maman qui a eu 2 cancers du sein de 56 à 65 ans puîs cancer colo rectale de 74 ans à 78:ans……..et partie. J’aî 54/ans et suivi pour les seins depuis mes 24,ans…….j’ai déclenché AIT et AVC suite à l’annonce ce cancer de ma Maman……….grosse opération également et avec poche tout le temps mais elle n’avait plus la force de ce battre après 20 années de cancer. Vous êtes très jeune et très bien entouré. Battez vous, cela en vaut la peine pour vous et votre petite famille ❣️❣️😌

        • Bonjour Nasine
          merci beaucoup et quel courage votre maman.c est enorme . j essaied avoir du courage chaque jour mais pas toujours simple.
          vous etes encore jeune ,prenez soin de vous bisous

    • Bonsoir excali
      Bravo pour votre parcours je vous félicite pour votre courage et détermination
      Je suis proche aidante cette foutue maladie nous a frappé il y a un an et depuis pas un jour ne passe sans que je sois inquiète..mais votre témoignage est réconfortant bien que vous ayez connu des moments difficiles cela prouve que quand on se bat on se relève 🙏🙏 je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année

  2. Bonjour, quel témoignage… J’ai été opérée en 2005 d’un cancer colorectal à l’âge de 41 ans… Pris à temps comme on dit, j’ai évité la chimio. Je suis consciente de ma chance. Et je m’émeus lorsque je lis votre témoignage, je vous envoie du courage et de l’énergie.

    • Bonjour catou
      vous avez eu de la chance , si j avais pu éviter la chimio ….je suis a ma 3 eme cure je viens de faire 9 seances et normalement encore 3 séances avant de faire un break. prenez soin de vous

  3. Chérie latifa

    Bravo pour votre parcours, et oui, il faut profiter de chaque instant 😁💪
    L’essentiel est de ne rien lâcher car ça en vaut la peine.
    Vive la vie

  4. quel courage…mon histoire est moins grave….j’avais mal au ventre depuis quelques années déjà, celui ci gonflait et me faisait mal….j’en ai parlé à différents médecins…..rien comme j’ai 60 ans et que mes douleurs ont commencé vers 50 ans le milieu médical me disait que c’était la pré ménopause puis la ménopause ou le stress….j’ai passé quand même après xx demandes une coloscopie il y a trois ans, le gastro m’a dit que j’avais mal fait la préparation et qu’il ne pouvait pas bien observer mon colon…vous n’avez rien m’a t’il dit !!!!! en juillet 2018 dépistage proposé que j’ai bien entendu fait, et là c’est tombé, sang dans les selles donc coloscopie proposée à nouveau….à mon réveil le gastro m’a annoncé haut et fort que j’avais un cancer !!! j’ai pris rendez vous rapidement dans un hôpital parisien bien réputé pour ce type de cancer…après divers examens faits très rapidement, confirmation de mon cancer et en plus une métastase sur le foie. j’ai donc eu de la chimio en novembre et décembre afin de réduire les tumeurs. comme cela a très bien fonctionné opération du foie fin janvier et du colon trois semaines après. et depuis j’ai à nouveau de la chimio pour tout bien nettoyer. il me reste encore deux cures, cela a été très difficile à vivre au quotidien. très grosses nausées, cheveux qui tombent, syndrome des mains avec en ce moment une grosse pelade qui fait très mal, et grosse fatigue. comme je n’ai plus beaucoup de plaquette un produit a été retiré et je me sens beaucoup mieux…..plus de nausées….ouffff….en ce moment mon moral n’est pas super…je pense à la possibilité d’une récidive …..j’ai le bonheur immense d’avoir eu une petite fille en juillet dernier, elle me donne beaucoup de courage, j’ai envie de la voir grandir !!! j’aimerai avoir des témoignages de personnes qui ont eu un parcours similaire au mien
    merci beaucoup

    • bonjour, désolé de ne pas avoir vu ton témoignage .Tu as un sacre parcours aussi. je suis depuis le début du cancer en chimio avec toutes sortes de produit et c est pas facile. Si tu veux d autres témoignages sur instagram il y a une belle communauté de personnes malades du cancer et tout les cancers. moi c est excali_1972. bon courage et a bientôt

  5. Bonjour, déjà bravo à vous tous (tes) pour votre courage !
    Moi…si je suis là c’est parce que je commence à craindre ce maudit crabe… Depuis presque 2 ans, scelles molles, des fois diarrhées, beaucoup de gaz…ce qui me vaut le nouveau sobriquet de « shrek » , 2 à 4x au wc par jour et souvent pour pas grand chose…
    Depuis environ 1 an, des passage ou je fais carrément du sang, des caillots, au début je pensais juste à une sorte d’hémorroïde mais là je commence à fortement en douter…
    Et depuis quelques semaines beaucoup de fatigue, je dormirais h24 et au moindre effort j’ai l’impression que je vais tomber tellement je me sens vider.
    J’ai 45 ans, jusqu’à ce que tous ces symptomes arrivent j’avais un transit super 1x par jour, bien « solide » etc etc…

    Cette semaine je me décide, médecin -> coloscopie et tout le bazar mais je flippe…

  6. Bonjour à toutes qui font face avec un tel courage, moi j’ai tellement peur que je recule le RV pour
    la coloscopie je trouve toujours une raison. Le cancer du colon est assez fréquent dans ma famille
    A vous lire je suis honteuse de manquer de courage à ce point…mais là ma décision est prise je ne
    repousse pas mon RV.. je vois le parcours difficile très dur éprouvant que vous traversez.
    Grand Bravo à vous toutes.

  7. Bsoir tout d’abord bravo pour votre courage et merci pour votre témoignage nous venons d’apprendre que note père de 56ans a un cancer stade 4 forcément je n’arrête pas d’aller sur internet… mais votre témoignage même si le planning n’est pas top me fait voir que cela fait plus de 2ans que vous êtes toujours parmi vos êtres chers et que vous avez même pu vivre de belles choses comme le mariage je retiendrai cela pour épauler ma mère et mes sœurs

  8. Bonjour,

    Bon courage à vous toutes et à vous tous.
    J’aimerais poser une question.
    Est-ce que certains ou certaines parmi vous avaient pris du poids de façon inexpliquée?
    Je suis en attente d’une coloscopie après un test.
    Je vous remercie

    Bien à vous

    MAE

  9. Bonjour à tous,
    On m’a diagnostiqué un cancer du colon sigmoide à 38 ans. Sang dans les selles, et grosse douleur au bas ventre, mon generaliste me fait faire des analyses en disant que c probablement une gastro bactérienne mais que si le labo ne trouve rien il faudra aller voir un gastroenterologue pour faire une coloscopie. Resultat :rien dans les selles. Le gastro me dit que le labo a dû mal chercher ! et me dit de revenir si les symptômes reviennent… Je reviens 2 mois plus tard, il me dit que si je saigne c que j’ai dû pousser trop fort… finalement me fait faire la coloscopie « comme vous êtes dépressive ça vous rassurera… ». Je fais la préparation, puis à la clinique pour passer la coloscopie. Je me réveille, l’infirmière dit à la patiente d’à côté que « tout s’est bien passé », à moi elle demande de lever le drap et regarde. Je comprendrai plus tard qu’elle regardait si je saignais encore… Je remonte dans la chambre, le gastro arrive, blème, dit que « C pas bon », qu’il n’a pas pu passer l’instrument au delà de la tumeur tellement elle est grosse. 4 jours terribles. résultats de la biopsie c un cancer. Scanner ouf pas de metastase. Opération impeccable (super chirurgienne ! ) classé t3n0, l’équipe décide pas de chimio. Dommage car 1 an plus tard le scanner dit 2 metastases au poumon droit, déjà visibles sur le scanner à 6 mois mais pas vues par le radiologue à ce moment là car très petit… chimio 6 mois du coup, c dur, nausées tout le temps et peu de répit entre 2 cures. On ne m’a pas bien expliqué comment prendre les antinauseeux au début, j’aurais dû prendre un antinauséeux en systématique des le debut, du coup on m’a expliqué que mon corps avait enregistré les nausées et difficile de s’en débarrasser après. J’attends toujours l’appel de l’infirmière sensée m’expliquer tout ça…
    Probablement opération en février. J’espère une remission. Mais ma vie sera peut-être une succession de chimio jusqu’à la fin. J’essaie de chasser ces mauvaises pensées. Laisser un enfant de 6 ans, c une pensée tellement douloureuse. Profitez de chaque instant.

    • Chasse les mauvaises pensées et laisse aux bonnes pensées l’ouverture pour envahir ton être et ton corps.
      Tu la verras grandir ta petite parce que tu es forte et pleine d’amour.
      Rien ne peut vaincre la force de l’amour. Rien!

      « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait! » Mark Twain
      Tout va bien se passer avec ta volonté et ta force.
      Tendres pensées
      Caroline

  10. J ai 48 ans j ai un cancer du colon agressif je me suis fait opérer 6fois plus d ovaire plus de rat plus de vésicule biliaire 1 ans de chimio le pire j aibporter une poche pendant 4mois la galère j ai 6 enfants mon marie a fait une crise cardiaque un mois avant une super année pour moi plus le confinement

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*