Comment va la vie ?

Question et réponse…
Il y a un peu plus de 6 ans, je témoignais sur ce site dédié aux cancers.
D’une manière « coup de gueule » d’abord (Il va falloir que l’on m’explique) et avec une note plus optimiste ensuite (le rouge à lèvres rose pétillant fera l’affaire).

L’eau a coulé sur les ponts depuis. Je suis toujours en rémission d’un cancer du sein hr2+++ et hormonodépendant (4 ganglions axillaires touchés au diagnostic). Avec le temps, je puis dire que celui-ci a engendré des dommages physiques, psychologiques, matériels. J’ai le sentiment aussi de me réveiller d’une longue anesthésie.

Les prises de conscience émergent au-fur-et-à mesure que je m’extirpe de celle-ci. J’ai le sentiment d’avoir une bombe à l’intérieur de moi-même qui peut exploser à tout moment. Je déplore qu’il n’y ait rien de mis en place, dans la période,  » après-cancer », concernant le suivi psychologique. Je n’aime pas trop cette formule d’ailleurs. Les médecins vous disent « que le cancer n’est plus là » et ils vous disent en même temps « qu’ils ne peuvent garantir qu’il ne partira pas ailleurs ». Alors, il est ou il n’est pas ?….

Le cancer m’a détruite dans ma vie de femmme. C’est ma vie de « maman » qui me sauve. J’ai conscience d’avoir de la chance de n’ être pas atteinte actuellement d’un cancer métastasique. Je suis révoltée de voir que cette maladie cause autant de dommages chez des femmes de tous âges. Quelle injustice !

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*