DU TEMPS POUR VIVRE, DU TEMPS POUR AIMER

Hier, je me suis retrouvée, dans ma tête, une année en arrière.
J’ai rejoint les lieux où la gynécologue m’avait annoncé mon cancer.
La trouille est au rendez-vous. Comment peut-il ne pas être autrement.
Tellement d’émotions remontent à la surface en cet endroit où ma vie a basculé du jour au lendemain.
Je suis entrée bien portante en ces lieux et en suis ressortie avec la maladie en bandoulière.
C’est une expérience terrible, tellement inattendue ! les autres femmes touchées par ce fléau sauront de quoi je parle… La porte d’un autre monde est franchie par une poussée brusque du destin.
Même pas le temps de se retourner, la seule solution est de continuer d’avancer sur le chemin même s’il est devenu glissant. Fouler le sol, un pied après l »autre, continuer de positiver.
Un an déjà de gagné. Ce n’est pas si mal. 365 jours à vivre plus intensément l’instant présent ; La vie est un cadeau tout comme l’amour.
Les émotions sont remontées avant de s’en aller par le chemin des écoliers.
Curieusement, je suis sereine, alors que le médecin m’examine sous toutes les coutures. Tout est passé au crible, les ovaires, le péritoine, le foie…
Tout est Ok. Encore du temps de gagné sur la maladie. Du temps pour reconquérir sa féminité, du temps pour vivre et aimer, pas de temps pour faire semblant.

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*