Et il y a les autres !

En cas d’annonce de maladie, on entoure beaucoup la personne malade. Coups de fils, visites quand c’est possible, courriers, emails, petites attentions… Mais on oublie souvent de prendre soin de l’entourage direct, celui qui est au contact quotidien du malade.

Ceux qui sont présents au quotidien sont des personnes clefs, celles qui assurent le soutien moral et logistique, à chaque étape. Et pour elles non plus, ces étapes n’ont rien d’évident.

Pourtant, je ne sais pas comment m’y prendre avec mon père. C’est lui qui vit au quotidien avec ma mère, et je sais qu’il y a forcément des moments difficiles pour lui. Je ne sais ni trop quoi lui dire à ce sujet, ni à quel moment l’appeler pour qu’on puisse discuter tranquillement…

Pour l’instant, je lui envoie des petits mails avec des liens que je trouve sur internet. Pourtant je sais qu’il n’aime pas trop lire, et qu’il passe déjà suffisamment de temps devant l’ordinateur, mais je ne vois pas trop quoi faire d’autre. Je trouve notamment que cet article donne de bonnes indications pour donner des pistes aux gens qui entourent la personne malade jour après jour.

L’entourage est clef, et l’entourage de l’entourage l’est également.

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*