Une autre façon de s’exprimer

Bonjour,

Laurence, 53 ans, opérée d’un cancer du sein il y a cinq ans.
J’ai choisi d’extérioriser ma souffrance par un poème, que je vous livre :

 

TOI

Tu étais là
Je ne le savais pas

Tu étais là
Je ne le sentais pas

Tu t’es déclaré
Je me suis effondrée

Mon corps, tu l’as rongé
À jamais défiguré

Sans rien dire, j’ai tout supporté
Mais de ma mémoire, rien n’est effacé

Parfois, je t’oublie
Puis tu me reviens à l’esprit

Désormais tu fais partie de moi
La douleur revient parfois

Je ne te nommerai pas
Tu te reconnaîtras

 

Laurence
Le 16 mars 2018

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. jacqueline pietrzak

    Les mots sont là, posés tout en pudeur mais tout en vérité. Des mots que chacune de nous, les combattantes, ressentons mais ne savons pas toujours exprimer. Merci de l’avoir si bien écrit

    • Je vous remercie du fond du coeur, je l’ai écrit en toute simplicité, les mots sont venus tout seuls. J’espère que la lecture de ce poème pourra aider quelqu’un…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*