Frontalière, 32 ans, cancer du sein, tumeur 10 cm

 

Alors j’ai 32 ans quand je l’apprends.

 

J’ai fait mes examens au CHL de Strassen (L) car le Samu de France m’a dit : « c’est pas une urgence »… Je travaille au Luxembourg et j’habite en France donc je suis une « frontalière » en Moselle.

Nous avons déjà eu 3 décès en 2017 du cancer du côté de mon compagnon. J’ai une tumeur qui fait 10cm (mesurée cette semaine), elle en faisait 5 en décembre … J’ai un cancer du sein grade 3, triple négatif.

 

Chimio débutée en urgence le 19/01 car la tumeur sortait par le téton, ainsi que du sang… 2ème chimio le 09/02, entre temps j’ai fais 3 jours de ski à Val Thorens (on continue à vivre !).

 

Je suis fatiguée les 2-4 premiers jours après la chimio mais je ne vomis pas car on me donne beaucoup de médicaments. Mon protocole évolue : 3 Chimio dites « lourdes », ensuite 12 chimio avec moins d’effets secondaires et maintenant, piqûres pour les globules blancs qui manquent …

 

Aujourd’hui, je suis membre de l’Association Les Dames de Coeur à Thionville (57), on fait beaucoup d’activités sportives ou sophrologie / méditation, etc (la liste est longue !).

Je suis soignée à l’hôpital Claude Bernard de Metz (57) et au CMCO de Schiltigheim… (67) J’ai un compagnon en or, tout comme mes amis et amies qui viennent à chaque chimio avec moi (en box)…

Mon regard sur la vie a changé, 5 mois avant moi, c’etait le cancer de mon papa et je suis fille unique … Petite pensée pour ma Maman qui se fait du souci …

 

J’ai commandé une mèche sur le site Les Franjynes, je mets tous les jours un foulard de couleur sur la tête, je me maquille et mets des bijoux, ça me donne un air « normal » comme avant dans ma « vraie vie »…

Mes choix professionnels n’ont pas toujours été en accord avec ce que mon corps pouvait supporter alors je tiens à sensibiliser les jeunes qui veulent devenir des frontaliers avec le Luxembourg (mon cas), la Suisse, etc. car vous avez du stress au travail, du stress dans les transports (train, voiture, navette de bus…) des responsabilités qui vous font ramener les dossiers le week end aussi… et d’après les propos entendus lors d’une conférence cette semaine, depuis 2005, il est reconnu que les émotions ont un impact sur le corps et donc les maladies …

 

Mais ça, à l’école, on ne vous le dit pas … On va toujours vous en demander plus, mais au détriment de votre santé … À 32 ans, j’avais des projets de mariage, maison, enfants…

Aujourd’hui, je me rends compte qu’il est compliqué d’avoir des informations pour nous, donc je vais à la chasse aux infos grâce à divers moyens : revues, blog, groupes FB, j’échange avec les filles de l’association de Thionville…

 

Je me suis rapprochée aujourd’hui de l’Assocation « les Chapeaux de Martine à Courcelles Chaussy (57)». Ce sont des couturières qui cousent des chapeaux pour les personnes malades donc j’ai 3 châpeaux et ma Maman vient de leur donner du tissu…

Maintenant, comme elle coud, elle leur a demandé des patrons pour en créer elle aussi pour l’association.

 

Si vous avez besoin d’un renseignement sur le statut de frontalier ou sur la maladie, je suis à votre disposition ! À bientôt !

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Merci Delphine pour votre gentil témoignage et je vous rejoins totalement le stress a un impact énorme sur la maladie.

    Moi même atteinte il y a 10 ans, j’ai compris que la maladie n’était pas venue par hasard que notre inconscient joue aussi un rôle primordial. vous allez sortir grandie de cette épreuve, vous allez vous marier et offrir de beaux petits enfants à votre maman. Gardez toujours en tête votre objectif et cela deviendra réalité.

    J’ai moi-même deux filles de 34 et 38 ans et 5 petits enfants et je vous garantie que cela booste le moral.

    Je vous envoie toute ma lumière et ma bienveillance.
    Paule.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*