Il y a 28 ans

Je voudrais donner espoir à toutes les jeunes femmes qui affrontent ce que j’ai vécu il y a 28 ans.

 

J’avais 42 ans, le résultat de la biopsie m’a été communiqué par téléphone un samedi matin. Je ne vous dis pas le week end que nous avons passé mon mari et ma fille !

 

C’est vrai que la terre semble s’ouvrir sous l’épreuve mais on est jeune on se dit « je ne peux pas partir, c’est trop injuste, je ne mérite pas cette saleté » et puis ayant perdu ma maman à l’âge de 10 ans, j’ai tout de suite dit je ne veux pas que ma fille revive cette situation.

J’ai puisé toute ma force en elle, je devais gagner pour ELLE, pour mon mari aussi bien sûr mais c’est mon rayon de soleil qui m’a aidé à gagner ce combat.

 

Bien sûr, c’est un long combat avec des moments de doute, de peur mais on peut gagner j’en suis une preuve vivante, j’adore la vie car j’en connais sa valeur !

Bien sûr, les traitements sont lourds… opération sans ablation du sein puis 6 mois de chimio (atroce) et 3 mois de rayons comme m’a dit si intelligemment une infirmière comme une grossesse !!

 

Il ne faut pas se voiler la face, les traitements laissent des traces : la thyroïde peut être abimée par les rayons et mon foie est cirrhotique suite à la chimio mais j’ai vu ma fille devenir une femme et c’est merveilleux !

 

J’aide actuellement une amie dans cette douloureuse épreuve et nous parlons de tout et c’est elle qui parle quand elle a une baisse de moral.  Je suis à son écoute et je lui parle de la vie de tous les jours, comme d’habitude.

 

C’est ce qui a été le plus dur, d’entendre les gens vous parler de votre cancer au lieu de nous parler de la vie et je ne parle pas de l’éternelle phrase « bateau » surtout garde le moral !!

Mais ne les écoutez pas avec leurs phrases toutes faites, c’est aussi une façon de faire le tri dans les personnes que l’on croyait des amis, croyez moi !

Mais surtout, pensez très fort qu’il y a des personnes auprès de vous qui vont vous donner tout leur AMOUR pour vous aider à en sortir et ça c’est merveilleux.

 

Je vous adresse à toutes, toute ma tendresse et l’énergie de sortir gagnante de ce cruel combat.

 

Et comme a dit Obama « YES YOU CAN » et c’est vrai !

 

Toute mon amitié

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Quand je lis cela c’est mon parcours. Moi, ça fait 10 ans. Après le décès de ma soeur à 42 d’un cancer, décès de ma mère et le trou puis le cancer du sein et là je me suis battue pour pas que ma soeur se soit battue pour rien. C’est grâce à son courage qu’elle m’a donné quand elle était malade que je suis guérie aujourd’hui.
    Merci pour votre témoignage, cela me fait du bien. Marina

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*