Il y a un après… et un après heureux.

Jamais je n’aurais cru qu’un jour je ne vivrais plus sans cette chape de plomb au-dessus de moi prête à venir écraser mon estomac à la moindre inquiétude : bouton bizarre, douleur étrange, grosseur suspecte…

Et pourtant c’est officiel, 4 ans après, l’angoisse m’a quittée.

Certes, je suis parée de blessures de guerre mais pour le reste tout est revenu comme avant : la pêche, la légèreté, la joie de vivre… décuplées par 10.

Alors courage, il y a un après… et un après heureux.

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Ligeret Frederique

    Moi, ca fait 2ans et demi, et mis a part le traitement hormonal qui m a fait prendre du poids, je n y pense pas….a part quand arrive le rendez vous pour la mamo…..courage a toutes, la vie est belle les filles…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*