j’ai repris le travail après 2 ans de lourds traitements. Il va falloir que je me calme.

Je ne suis pas très fière de moi. Même si j’ai un mi-temps thérapeutique, j’ai beaucoup de mal à freiner au travail.
Je me colle des défis, je veux prouver que je suis capable et toujours top moumoute, mais voilà, ça marche pas comme je veux, ça marche pas. Je suis fatiguée.
Pourtant, ça fait plus d’un an que la chimio a cessé. Mon sein est toujours douloureux et dur. Il se rappelle ainsi à moi quand je “tire sur la corde”, quand j’en fais trop.
En cet octobre rose qui commence, je suis de toutes les opérations autour du cancer du sein, je cours, je marche, je marche.
Comment arriver à rester zen au travail ?
Comment accepter que sa carrière a pris un sérieux coup de frein et que le monde a continué à tourner sans vous ? J’ai de la peine, oui, de la peine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*