Je fus, j’ai été, je suis…

JE FUS une femme insouciante qui ne pensait même pas à la maladie malgré les antécédents familiaux de ma mère, ma tante…

 

J’AI ETE la femme, la mère de famille, touchée par ce fléau, une vie toute entière qui se dérobe sous vos yeux… vos enfants, votre mari… Aurais-je encore le temps de profiter d’eux !!!! Eh bien OUI… Parce que…

 

…JE SUIS : une femme, une maman qui combat, qui soutient, qui aide au mieux et qui parle, qui parle beaucoup parfois…. Mais qui lutte pour apporter ce qu’il y a de meilleur en elle pour sa famille, ses amis, qui sont eux même dans la maladie ou pas… J’essaie de donner le meilleur de moi-même, chaque jour que dieu fait…

 

Je commettrais certes encore des erreurs, car personne n’est parfait, mais je sais maintenant qui je suis… Et que ce cancer, a été pour moi une force intérieure… ma force à moi… Celle qui me fait avancer…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*