Je n’arrive plus à me battre j’ai l’impression que le cancer a pris le dessus sur moi comment dois-je faire ?

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Bonjour Lynda. Ça n’a pas du être facile d’écrire ce message. Je ne vais pas vous dire de ne rien lâcher, de « never give up », de sourire…Toutes ces injonctions, ces obligations de se relever et de ne pas avoir mal ni de se plaindre dont on nous abreuve sur les réseaux…Ce combat contre le cancer est épuisant et nous avons besoin de temps en temps de baisser les bras 5 minutes. Un répit. Pour le coeur, pour le cerveau. Posez vous. Respirez. Et accordez vous le droit d’être découragée. Parce que vous allez rebondir. Evidemment. C’est souvent parce qu’on a la tête dans le guidon des traitements, des annonces etc que l’on ne voit pas la sortie. Alors levez la tête (pour reprendre une phrase de je ne sais plus qui, baisser la tête fait un double menton…alors levez la ;)) et regarder le ciel, c’est ce que je faisais. Je regardais le ciel, et je croyais en moi, encore. Je vous envoie des tonnes d’ondes positives.

  2. La lourdeur des traitements, la fatigue engendrée épuise et agit sur le moral… Normal…
    S’ouvrir à la vie, à la lumière, ouvrir les portes de son cœur afin que la force de vie puisse rester tjs bien présente… laisser couler librement ce fleuve source de vie, éviter que cette source ne s’assèche, vivre chaque moment chaque seconde avec confiance, le mieux possible. Vous nourrir le plus sainement possible, vous entourer des personnes les plus chaleureuses et les plus positives, vous écouter dans vos envies, vos besoins, vos colères, ne vous jugez pas et surtout ne vous sous-estimez pas !! Bien à vous

  3. Bonjour Lynda,
    Je crois que si tu arrives à écrire ce message, c’est que tu as encore pleins de ressources en toi pour te battre. Tu ne lâches pas et tu demande de l’aide, tu jettes une bouteille à la mer. Et puis, parfois, baisser un peu les bras permet de mieux les relever, en tous cas, moi ça me fait ça régulièrement. Il y a pleins de moyens aussi d’etre Soutenue. Connais-tu MRCS : mon réseau cancer du sein? Bref, l’idée est de trouver des soutiens, des petites bouées auxquelles t’accrocher. Douces pensées

  4. Chère Lynda, un petit mot d un immense soutien…Oui le combat est rude, ingrat et injuste. Il n y a pas de recette miracle mais essaie de saisir chaque instant de vie. Pour ma part, 8 ans de combat pour avoir un enfant, sans succès, deux cancers bilatéraux en 2012, récidive en 2019..pour l instant en rémission ( avec son lot de douleurs et de journées coup de blues ) mais je sais que tout peut basculer de nouveau à chaque instant. Je t envoie toutes mes ondes les plus positives ! Avec toutes pensees les plus chaleureuses

  5. Bonjour linda surtout reprennez le dessus ne le laissez pas vous avoir .je suis en.court de traitement y a des haut y a des bas mais soyer bien entourer de peux de personne mais assez pour vous soutenir bisous ingrid dub62

  6. Corinne Jacques

    Lynda, même si c’est dérisoire je vous apporte tout mon soutien. Le cancer est insidieux et arrive à nous décourager par la fatigue et tous les effets secondaires des traitements. Mais je suis sûre que vous êtes plus forte que lui et j’espère que tous ces messages positifs vous porteront et vous aideront à surmonter ces épreuves.
    De tout coeur avec vous,
    Corinne

  7. Louisiane GINGUENE

    Coucou ma belle! Je t’envoie plein d’ondes positives.
    En effet, je comprends ce que tu ressens car je connais aussi cela 😕. J’ai 44 ans et suis en rémission depuis 2 mois pour un 2e cancer, avec problèmes cardiaques, et bien sûr je suis sous hormonotherapie pour 5 ans. Donc le quotidien est très compliqué avec beaucoup d’effets secondaires, des baisses de moral, la vie de famille à gérer… Mais je finis à chaque fois par m’interdire de tout lâcher 😉! Lynda, tu dois arriver à trouver chaque jour « le petit truc » qui va te REmotiver, te REbooster, te REdonner le sourire, … même si c’est dur d’avoir autant mal. Courage ma belle 😍.
    Si tu as besoin d’échanger, tu peux me contacter via messenger.

  8. Bonjour,
    Je suis un homme qui a été atteint par un cancer du sein. Opère en octobre 2017, depuis je vis au rythme des rdv pour le renouvellement du traitement.
    Quels conseils ?
    Difficile mais une chose est certaine le combat est quotidien et le moral n’est pas toujours là.
    On se sent seul et notre image vis à vis des autres, de la famille et de soi même est difficile à supporter.j’ai laissé un témoignage.
    Je suis de tout cœur et suis prêt à rencontrer qui veut sur paris.
    Courage, il ne faut rien lâcher.
    La vie est belle.
    Je vous embrasse

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*