Jeune et rose…


Je voudrais apporter mon témoignage pour la Chaîne Rose, j’aimerais donner du courage à toutes celles qui vont traverser cette sale période.


J’ai 35 ans, je suis mariée et maman de 3 enfants ( 14 ans , 3 ans et 20 mois ), je pratique l’auto palpation depuis plusieurs années car je savais que c’était important. Une fois, je prenais ma douche et j’ai senti une petite boule, je ne me suis pas inquiétée car je suis sous pilule en continue à cause de mon endométriose, donc j’ai un peu laissé de côté, quelques semaines.


Plus tard je sens cette boule mais qui a grossi et là je me suis dit il serait temps de consulter, de là j’ai été voir mon médecin traitant qui m’a prescrit une mammographie et une écho. Je prend rdv, arrive ce jour, j’y vais sans trop m’inquiéter, la dame me dit « vous êtes jeune pour une mammographie on va faire l’écho avant » donc ok, elle fait l’écho, de là elle me dit « oui on va faire la mammographie quand même » donc on fait la mammographie et j’attends le médecin pour savoir quoi. Elle me dit il y a bien un nodule, on va prendre rdv pour une biopsie, je reviens quelques jours plus tard, je fais la biopsie (pas une partie de plaisir ) et elle me dit « on aura les résultats dans 15 jours »…


Après les 15 jours, donc le 16 novembre, on m’annonce que c’est un cancer du sein que je dois prendre rdv avec untel et on me laisse comme ça sans trop savoir quoi avec mon dossier sous le bras… Je vais chez mon médecin traitant et heureusement pour moi il a pris mon dossier en main, il a fait les papiers pour la prise en charge et rdv avec ma chirurgienne, arrive ce rdv avec ma chirurgienne elle m’explique un peu mais me dit il va falloir passer des examens obligatoire avant donc IRM , pet scan, et plein d’autres…


Une tâche aux ovaires ressort mais je fais des examens plus poussés et c’est mon endométriose ouf une autre tâche apparaît derrière mon premier nodule donc re biopsie ( ouf rien de grave pas un autre cancer ) de là je me fais opérer d’une mastectomie partielle + curage ganglionnaire sentinelle ( elle m’en a retiré 8) le 04 décembre, tout se passe bien, je sors le soir même avec un drain, je souffre beaucoup mais je tiens le coup.


Quelques jours plus tard j’ai encore rdv avec ma chirurgienne et elle m’explique qu’un ganglion est ressorti malade donc le cancer commence à se propager donc il faut malheureusement passer par la chimiothérapie, radiothérapie etc. Elle m’explique aussi que c’est un cancer agressif que c’est un cancer HER2+++ hormonodépendant,.


J’ai fait poser mon PAC le 28 décembre, 31 décembre rdv cardiologue tout est ok, je commence ma première chimio le 05 janvier et de là j’ai craqué, j’ai vu ces gens malades, j’ai vu les personnes sans cheveux, sans sourcils etc, je me suis dit, mais non c’est pas ma place, j’ai fait une crise d’angoisse, les infirmières l’ont remarqué et ont appelé de suite la psychologue, ça m’a permis de finir ma chimiothérapie.


Pour les suivantes, avant chaque chimio j’avais rdv une heure avec la psychologue. Au départ j’étais buttée et je me disais que ça n’allait rien changer, que je savais que ça allait encore finir en crise d’angoisse, et ben heureusement pour moi j’ai eu tort, ça m’a fait un bien fou d’en parler, de faire des séances de relaxation.


J’arrivais avec moins de tension car à la première j’étais à 16 de tension donc pas top du tout, donc n’hésitez pas à vous faire aider même si vous pensez que non, en parler et faire des séances de relaxation c’est top !!


Si vous en avez besoin profitez et allez-y, je n’ai pas encore fini dans mon parcours, je suis encore sous chimio , il me reste 4 ( malheureusement j’ai du reporter celle de ce jour le 02 juin car j’ai eu de la fièvre a cause du rhino-pharyngite ) je suis un peu déçue mais j’ai pas le choix de prendre mon mal en patience car plus vite j’y vais plus tôt j’ai fini donc un petit coup au moral mais je me relève vite et n’oubliez pas que nous sommes des battantes, qu’on va y arriver avec l’amour de nos proches de nos enfants.


N’hésitez pas à vous faire aider, à en parler à vos proches, à des professionnels, à des personnes malades comme nous sur Instagram car moi elles m’ont bien aidée et sont hyper bienveillantes (elles se reconnaîtront) pour ta féminité n’hésite pas à te maquiller, à continuer à prendre soin de soi, à mettre des bonnets, foulard chimio ou perruque ou rien, fais comme bon te semble mais prend soin de toi et garde cette part de féminité car le cancer peut nous prendre certaines choses mais ne lui laisse pas tout te prendre.


En tout cas je souhaite beaucoup de force, de courage et beaucoup d’amour à celles qui devront avoir à faire avec ce cancer ou un autre , je suis de tout cœur avec vous et j’espère que mon témoignage apportera du baume au coeur à celles qui n’ont pas le moral… Je suis là , on est là…

D’autres témoignages autour du cancer du sein :

Me Reconstruire après un cancer du sein :

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*