L’aventure de Rose

L’aventure de Rose est née d’un désir de témoignage. Ou plutôt de milliers de désirs de témoignages qui ont conflué, grossi jusqu’à créer un journal.

De ma propre expérience de la maladie est sorti un roman, l’Impatiente ( Lattés).  Appelée à faire le tour de France des salons et des libraires, j’ai rencontré mes lecteurs et mes lectrices, en grande majorité des hommes et des femmes touchés par le cancer.

 

Et tous me disaient, avec des paroles différentes, la même chose. Les femmes que ce livre les avait bouleversées parce que je racontais la solitude, la douleur, l’abandon, le poids du regard des autres – autant de sentiments et de situations qu’elles avaient expérimentées, sans avoir  les mots pour le dire. « Et une fois qu’on la lu, finalement on l’a dit par procuration – et on se sent soulagé de ce poids! » me confiait une femme. Les hommes et certains médecins sont venus vers moi, en me remerciant car ils arrivaient « enfin à comprendre » ce dont ils n’étaient que les témoins extérieurs, le désarroi de leur épouse, les inquiétudes, les non-dits.

 

C’est grâce à ce tour de France des malheurs et des peines – qu’un simple livre, un petit amas de mot arrivait à soulager – qu’est née l’idée d’un journal destiné à la communauté des femmes malades, un journal donc communautaire où l’on donne aussi la parole à chaque membre.

 

Rose en deux numéros s’est installé comme un acteur incontournable de la société. Et les femmes nous en demandent toujours plus : plus de visibilité, plus de témoignage, multipliant les mails pour participer à la grande aventure de Rose. Aujourd’hui, ce projet de site est la parfaite continuité de notre travail depuis la première heure : redonner la voix à celles et ceux que la solitude étouffe, ceux qui ont besoin d’écrire, raconter, redevenir des acteurs visibles de la société. Cette nouvelle aventure va encore amplifier cette mécanique communautaire si intense, si riche, si pleine de talents qui n’attendent qu’à se réaliser.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*