Loin des miens

Moi j’ai été diagnostiquée en février 2020. J’étais de passage à Paris pour Berlin et c’était ma première venue en Europe.

Un malaise, les urgences et après tous les examens ( que nous connaissons : mammographie IRM biopsies) le verdict tombe, un cancer du sein stade 3 infiltration….

Et me voilà loin de ma famille et mes amis dans un pays étranger. Et le combat commence : en mars séances de chimio et n’ayant de moyen pour me trouver un logement, je me retrouve au 115😭

J’avais 20 séances de chimiothérapie, 1 par semaine et les 4 dernières chaque 3 semaines dans les contractions difficiles. Avec pour seul soutien ma foi en Dieu. Et je me répétais si Dieu a voulu que ce soit découvert ici c’est qu’il veut me guérir, vous ne sauriez ignorer que nos pays (je suis du Burkina Faso) n’ont pas les ressources nécessaires pour de telles pathologies. Donc obligée de rester pour lutter et vivre.

J’ai mes séances en septembre 2020. J’ai revu le médecin en décembre, c’était bon et encourageant, mais là je l’ai revu le 17 février après le scanner et des ganglions sont réapparus et il me propose une radiothérapie.

Je suis en traitement et j’ai mal aux articulations. Mais je ne baisse pas les bras car j’ai la ferme assurance que je gagnerai ce combat et retrouverai les miens.

Merci à tous.

Nous pouvons, je peux.💪🎗⚘

Wendy 

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Je comprends votre force et votre courage, malgré tous les désagréments des traitements qui nous plombent, garder toujours l amour pour vos proches, une phrase qui m a toujours accompagnée et que je vous transmet « la vie t as mis un genou à terre mais pas les deux  » alors on se relève comme on le peut mais on regarde devant pour avancer…je vous souhaite le meilleur…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*