Un long voyage vers la guérison

L’annonce de ce cancer a été très difficile à accepter.

J’en voulais à la terre entière et c’est d’apprendre que nous allons perdre nos cheveux par la chimiothérapie. Je me sentais diminuer. J’ai appris ma maladie depuis le 15 juin 2016.

Je me suis faites opérée le 25 juillet. Ablation partielle et on m’a enlevé les ganglions, il y en avait un de malade. Ma pathologie de prise en charge : carcinome canalaires, invasion du sein droit.

Le pire dans cette maladie ce sont les effets indésirables. Nausées, fatigue, angoisse et mauvaise nuit, par beaucoup de souffrance de notre vie d’enfance et autre.

Je fais deux heure de thérapie sportive. Je me sens revivre.

Je rencontre d’autres personnes atteintes de cette maladie moralement et psychologiquement ça aide. Cela permet de rester avec notre condition physique. Garder notre masse musculaire et pour éviter la récidive du cancer.

Je tiens a continuer le sport après la guérison pour être mieux dans ma tête.

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Bonjour , je ne connais pas prénom, mais j’aimerais partager avec vous cette fiche maladie, dont je viens d’apprendre l’existence. Et tout comme vous , je ne peux accepter l’annonce, j’étais suivie très régulièrement une mammographie annuelle du fait des K de mes deux sœurs il y a une vingtaine d’années , et aujourd’hui c’est mon tour. Je suis complètement bouleversée et mal psychologiquement. Je vais demain à la Journée Sein dans un centre spécialisé pour y subir tous les examens avant la décision des traitements. Je suis complètement anéantie , j’ai une peur bleue de ce que l’on va m’annoncer. Je redoute le pire , l’incurable et vous pouvez vous me raconter comment vous avez vécu cela , si vous avez des conseils pour me préparer à cette journée; Je serais contente de vous lire;
    A bientôt j’espère Annick

    • Mon prénom est sandrine. J’ai fini mon protocole. Ça fait 10 jours que je prends l’hormonothérapie. Oui un protocole très lourd mais supportable. Les effets indésirables pour moi ça était beaucoup de fatigue. Il faut écouter son corps se reposer. Il ne faut pas avoir peur de parler de sa maladie. Être bien accompagné par sa famille et les amis . Mes enfants m’ont très bien accompagné. On se bat pour eux. Pas toujours facile de garder le moral. Il faut penser au meilleur moment de sa vie, rester positive. Je pratique la thérapie sportive. Nous faisons des belles rencontre, très convivial ça nous permet de se vider la tête et permet de garder la forme et je suivie par une psycologue . Chaque personne à des effets indésirables différents.
      En principe les effets dure 1 semaine ça dépend des cures.
      Je te souhaite un bon courage.
      N’oublie pas la mèdecine à fait beaucoup de progrès fait confiance.

  2. Après un an et demi de traitements chimio, chirurgie et radiothérapie, j’ai aujourd’hui terminé les traitements lourds. Je n’ai plus que l’hormonothérapie et avec du recul je suis convaincue que l’alliance sport, médecines douces alternatives, soutien de l’entourage et changement d’alimentation m’ont beaucoup aidé.

    Tous les jours marche de 6 km même après les chimio, tai-chi et danse. Pour éliminer les produits et diminuer les effets secondaires tout en boostant le moral. Je suis en rémission et heureuse d’avoir eu la force de mettre en place ce programme comme une épreuve sportive !!! Grâce à cela, j’ai évité les anti-dépresseurs et les traitements ont très bien fonctionné.

    La synergie corps et mental sont très liés. Alors courage à tous ceux en traitement car c’est très très dur mais gardez confiance !

  3. Je suis toujours sous thérapie ciblée et juste pour aujourd’hui vu que je ne travaille pas, dès que mon corps me le permet, je pratique ou yoga ou pilates et la danse…
    Je dois avouer que cela me fait un bien fou !!!!!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*