Papillomavirus

Je souhaite partager mon histoire. Car comme beaucoup de femmes, je n’ai pas été chez le gynécologue dès mes premiers rapports sexuels. Mes parents ne nous ont jamais parlé, informé concernant la sexualité, ni le fait d’aller voir un gynécologue. J’ai eu mon premier enfant en 2015. Une belle petite fille en très bonne santé. J’avais 25 ans. Avant ma grossesse, j’avais déjà pris rendez-vous pour un frottis chez mon médecin traitant le mois de mes 25 ans. Mais étant enceinte à cette période, je l’ai donc fait l’année d’après, chez ma sage-femme


2 semaines après, un coup de fil me disant que mon frottis n’était pas bon et qu’il fallait que je prenne rendez-vous pour une coloscopie. « rien de grave ne vous inquiétez pas, le papillomavirus est fréquent chez les jeunes femmes de 20 à 30ans et il disparait la plupart du temps tout seul ». Je vais donc faire une colposcopie chez mon gynéco. Les lésions sont de bas grade, on laisse, on attend ça partira sûrement tout seul…


6 mois plus tard, de nouveau un frottis et toujours pareil… Rebelotte chez le gynéco… Coloscopie + biopsie et toujours le même discours « on laisse ça partira, c’est léger .. ».


6 mois plus tard de nouveau frottis et là enfin la sage-femme me dit  » ça y est c’est parti le frottis est normal ». Enfin débarrassée !!


1an plus tard je décide de reprendre contact avec ma sage-femme. Je lui demande si je devrais refaire un frottis au cas où, elle me dit que oui mais que normalement il n’y aura rien.. Que c’est rare que celui-ci revienne.


Et bien si !! Le papillon de malheur est revenu ! Allez on retourne chez gynéco pour une ultime coloscopie ainsi qu’une biopsie.. Et là je reçois un courrier quelques semaines plus tard pour me dire que je dois faire une conisation car la biopsie a révélé des lésions de haut grade… Alors je prends rendez-vous pour que mon gynécologue m’informe sur l’intervention.


Celle-ci n’aura aucune conséquence pour ma fertilité, souhaitant un 2ème enfant. Mais je dois tout de même me soigner avant d’envisager une éventuelle grossesse. Je devais me faire opérer le 20 mars 2020. Celle-ci a été reportée au 10 juillet 2020 suite au covid.


J’ai un peu peur, l’appréhension d’une opération, de l’anesthésie générale.. Mais je suis soulagée d’avoir eu l’initiative de faire un frottis après ma grossesse, mais aussi de relancer ma sage-femme il y a 1 an.


Prenez soin de votre petit abricot les filles ! La visite gynecologique n’est jamais une partie de plaisir mais elle évite bien des drames parfois.


J’espère que mon témoignage pourra donner du courage à certaines qui ont peur de se rendre chez le gynécologue, ou alors qui sont dans mon cas. Courage, mieux vaut prévenir que guérir !

D’autres témoignages autour du papillomavirus :

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Bonjour, vous avez fait l’opération. ? C’était très bien passé j’espère que tout va bien piur vous. Moi j’ai eu le hpv bas grad en octobre 2019 misble gyneco m’avait dit c’est pas grave, il ma donné un rdv dans 1 an, cad dans 2 mois. Merci de nous laisser vos nouvelles

    • Bonjour Nissa bonjour tout le monde , comme vous on octobre 2019 frottis pas bon hpv laissions bas grade Novembre 2019 coloscopie biopsie..30 janvier 2020 Conisation.le résultat de conisation son bon tout enlever.
      rendez-vous 6 mois après pour frottis et test hpv,je viens de recevoir le résultat frottis négatif et hpv oncogene positif. et mon gynéco ma demande de prendre rendez-vous dans 1 an.

  2. Bonsoir,
    J’aimerai aussi partager mon expérience.
    Je suis positive au hpv oncogène depuis plusieurs années, sauf il y’a 2 ans, le virus n’était plus actif d’après mes résultats.
    Jusqu’à la mes frottis etaient donc bons.
    Cette année resultat: hpv oncogene + Cin2 haut grade, détecté dans une biopsie. Lesions visibles à la colposcopie…
    J’ai donc du me faire opérer (conisation) et résultat tout à bien été enlevé.
    6 mois après je refais un frottis et la: hpv oncogene actif ainsi que lesions de bas grade persistantes.
    Ce serai gentil de me parler de vos expériences si vous aussi avez des soucis à cause de ce papillomavirus qui persiste 🙁

    Merci beaucoup

    • Bonjour je suis exactement dans le même cas que vous j ai eu une cotisation il y as 6 moi et je viens de refaire mon frottis de suivi et la j ai des lésions de bas grade qui sont encore là.je dois passer une biopsie jeudi prochain pour confirmer c lésions et après mon gynécologue m’a parlé de m enlever c lésions par laser j espère que ça va s arrêter un jour tout ça

      • Bonjour
        J ai connu ceci . Dans tous les cas suite à cela faites un frottis tous les 6 mois afin d être tranquille.

  3. Bonjour,
    Moi on m’a décelé un bas grade après frottis et colpo en 2017 du coup cotisation qui c bien passé.
    2018 1er frottis Ok, deuxième frottis suspect du cou jai eu un intervention au laser. Apres en novemvre 2019 frottis encore suspect mais colposcopie non concluant ( mon col était stenose du coup difficile pour mon gyne de faire un bon colpo. J’ai pris rdv chez un autre gyne dans une clinique et la ils m’ont conseille de refaire une cotisation… J’ai eu cotisation en juin dernier, tout c bien passé et la biopsie a relevé un cin 3 du coup je suis contente d’avoir refait la conisation.
    Depuis l’opération j’ai encore mal au bas ventre, qq saignement et bcp de fatigue du coup je n suis pas rassuré pour mon prochain frottis en décembre mais on verra…bon courage à vous tous…C un long chemin et personnellement je me sens très seule à le faire…tant qu’il n’y a pas de cancer les gens croient que c facile mais pour moi ça ne l’est pas…surtout psychologiques.

    • Bonsoir
      Moi, je suis d’accord avec vous
      Ça fait peur cette épée au dessus de la tête
      Perso, j’ai 65 ans, conisation il y a 40 ans …
      Depuis, une grossesse allongée car le col avait été cousu mais ça n’a pas tenu … (pas grave, juste de la patience)
      Mais cette année, ops, frottis avec papillovirus…. dégoûtée 🙁…. c’est dangereux, contagieux pour soi et pour les autres …. bref, je flippe
      Et c’est vrai que l’on vous dit rdv l’année prochaine, mais, ce n’est pas si simple de vivre avec cette bête dans le vagin

  4. Bonjour,
    il y a 2 ans pour mes 30 ans, je fais mon frottis de routine chez une sage femme. Quelques semaine après j’apprends que j’ai des lésions de haut grade. Lendemain de mes 30 ans je vais chez ma gynéco pour faire la biopsie et par la suite j’apprends que je dois faire une conisation. Je n’ai pas d’enfants… mais sans réfléchir je dit oui car je n’ai pas envie d’attendre que ce soit pire. l’opération a été compliqué pour moi , angoisses surtout, à un moment de ma vie où je ne sais pas encore que j’ai un syndrome prémenstruel et que je suis en dépression…. Je fais tout les contrôles de 1 mois après l’opération, tout va bien. Le 3eme mois, puis 6 puis 1 an et tout est parfait pour le moment. Vendredi je retourne chez la sage femme faire mon contrôle annuel…. en lisant vos commentaire, j’espère ne pas repasser par la ! Et que cette merde est bien parti…. car moralement c’est dur pour une femme. J’ai pas d’enfant et quand j’ai appris les éventuels risques d’une grossesse avec conisation, ça m’a pris aux tripes.

    • Bonjour, votre témoignage m’a pris au cœur, je m’appelle Marion, et j’ai aussi tout juste 30 ans j’ai reçu hier les résultats de mon frottis du mois dernier et sur le papier que des termes que je comprend pas et un simple courrier du gyneco me demandant d’appeler pour un rdv pour une colposcopie et biopsie sans autre élément.. J’ai donc regardé sur internet ce que voulait dire HPV….. Et là mon monde s’est écroulé hier j’ai passé une des pires journée depuis super longtemps, j’ai pas d’enfant, dans une relation depuis 5 mois comment je dois lui dire ? à qui en parler ? c’est un cancer ? qu’est ce que ça veut dire ? J’ai pleurer toute la journée.. J’ai rdv mardi prochain pour l’examen et de lire vos témoignages ça me réconforte car s’en tenir aux sites médicaux rend malade.. Hier soir j’en ai parlé à mon copain qui l’a hyper bien prit on attend que je passe l’examen pour qu’il voit aussi un médecin.. Merci pour les témoignages ça rassure car mon gyneco ne m’a rien dit mis à part tout les terme techniques des résultats. J’espère que vous irez toute bien ou mieux.. À vrai dire je nous le souhaite à toutes..

    • Bonjour sachez juste que vous n’êtes pas seule.
      J’ai eu l’impression de me lire en vous lisant.
      Courage.
      Vous avez fait le plus gros !
      Je me suis faite opérer hier,
      Je suis perdue entre soulagement et angoisse.
      Peur pour la suite notamment pour concevoir un enfant qui est en projet.
      Et peur que se satané virus ne revienne..
      J’espère que votre dernier frottis est bon.
      Avec toute mon affection.
      Marianne

      • Bonjour Marianne
        J’ai fait l’opération en mars pour enlever les lésions haut risque, et après 2 mois, j’ai encore les lésions bas risque …
        J’espère que ce ne sera pas votre cas et que tout a été bien enlevé.
        Avez vous eu vos résultats ?
        Bon courage

  5. Bonsoir, cela fait plus d’1 an que ma gynecologue après un frottis m’a dit que j’avais développé un pupillomavirus avec des lésions de bas de grade. Elle m’a dit que la plus part du temps cela partait tout seul… Le nouveau frottis indique que les lésions sont percistantes mais toujours de bas de grade. Selon vous ces lésions peuvent évoluer en haut de grade ? J’avoue que cela me fait peur. Merci pour vos témoignages.

    • Bonjour les filles,
      Je me retrouve tellement dans ces témoignages , l’angoisse au quotidien , la peur de l’opération , des résultats , inquiétude par rapport à un projet de grossesse, comment je l’ai attrapé .
      Aujourd’hui, je suis toujours préoccupée et stressée tout en essayant de me raccrocher à des « Ça a été pris tôt pas de panique , et plus tard, rien d’inquiétant, faut surveiller …). Pas facile tout ça, je vous l’accorde.
      J’ai 38 ans et pas encore d’enfants.
      En novembre 2020, diagnostiquée hpv bas et haut grade ( je n’avais pas les gènes 16 18 , les plus dangereux ). Colposcopie en janvier , comme un frottis , pas très agréable mais pas douloureux (qq saignements quand même ). Résultat : pas de lésion haut risque . Le gyneco m’a indiqué dans ces cas là de faire la conisation, faite en mars 21. Il m’a dit que quoique j’avais , c’était guéri. C’est très rapide, pas douloureux (pendant 2-3 jours après l’opération , ça tire dans le bas du ventre et saignement jusqu’à 4-5 semaines ). Résultat, j’avais bien des lésions haut grade (cin2), mais cela a été enlevé .
      Sauf que contrôle 2 mois après (mai), j’ai toujours des lésions bas grade (résultat reçu presque 2 mois après, délai moyen en ce moment ). Verdict, on se revoit dans 6 mois et on surveille.
      Et pendant ce temps là, protection Max pour éviter d’éventuelles contaminations envers le partenaire.
      Faites ce qu’il y a à faire , et surtout ne négligez pas les contrôles gynécologiques.
      Soyons fortes, et essayons de pas trop stresser.
      Bonne journée à toute

  6. Bonsoir les filles, je partage mon expérience, j’ai fais un frotti en mars dernier et je n’avais pas eu de nouvelles pensant que tout aller bien j’ai eu la mauvaise surprise après le premier confinement d’être contactée pour m’anoncer un Hpv à haut risque oncogene et des lésions bas grade. Mon monde s’est écroulé, j’ai 26 ans je n’avais jamais eu de soucis medical mais 2020 à été une année horrible pour moi remplit de négatif donc je n’arrive pas à être positive sur l’avancée de ces lésions!! J’ai rendez vous vendredi prochain pour la colposcopie (27/11) et ça me fais très peur. Par contre pendant les 6 derniers mois je n’ai pas pu me résoudre à attendre sans rien faire donc j’ai trouvé des gélules vaginales en aromathérapie spéciales HPV pour booster l’imunité et je prends un traitement homeopathique tous les jours. Les médecins disent que les lésions partent seules et qu’il faut attendre mais l’aromaterapie Et l’homeopathie peuvent peut être aider on ne sais jamais et en tous cas psychologiquement cela fais du bien d’être actrice et non spectatrice !! Bon courage à toutes

    • Bonsoir,
      Qu’avez vous pris comme gélules et traitement homéopathique?
      Je vais faire une conisation et j’angoisse…

  7. Bonjour à toutes .J’ai 55 ans et j ai reçu la semaine dernière un courrier de ma gynéco comme quoi mes résultats ne sont pas bon .
    Effectivement j ai un HPV oncogene 16 positif .
    Bien sûr j ai vite regardé sur internet et je suis pas rassurée pour la suite ..j ai rdv mardi 1 décembre pour biopsies.
    Merci à toutes pour vos témoignages !!

    • Bonjour je me suis faite opéré d’un hpv 16 le 18 janvier quand j’ai appris que j’avais celui ci j’ai énormément pleurer à m’effondrer dans les bras de mon homme puis j’ai décider d’avancer sans larme j’ai été faire la colposcopie avec le sourire j’ai écouter j’ai été me faire faire ma conisation le 18 car j’étais en ni3 tous c’est bien passé je revois mon gynécologue en mars mais j’y vais également là tête haute il ne faut pas avoir peur je n’ai eu aucune douleur j’ai été écouter et soutenu par les équipes médicales maintenant j’attend de savoir si je me suis débarrasser totalement de cette lésion si ce n’est pas le cas et bien je redresserais la tête et je retournerai sur la table d’opération avec le sourire ce n’est pas un virus qui aura ma peau 🤗 et surtout j’ai encore énormément de belle chose à vivre ❤️❤️

      • Bonsoir,
        Je viens d’avoir les résultats de mon frottis et là le drame:hpv 16 mais le seul truc qui me rassure ce sont les termes bas grade .tu avais quoi toi dans tes résultats?
        Bon courage.

      • Merci pour votre témoignage qui me redonne un peu d’espoir positif car je viens également d’apprendre que j’avais des lésions à haut grade et je suis en stress.
        Bon courage à vous

    • Bonjour
      J’aimerai bien connaître la suite.
      J’ai 53 ans et j’ai un frottis ascus avec hpv 52.
      Merci de me répondre

  8. Fontaine natacha

    Bonsoir je viens de lire vos témoignages . J’avais jamais fait de frottis . Le 18 juin 2020 mon médecin traitant me fait faire un frottis elle c’est aperçu qu’il était pas bon du coup je prend rendez-vous chez le gynécologue elle me refais un autre frottis et la elle a vu que j’avais un papillonavirus haute grade . Du coup je me fais opérer mercredi .

    • Bonjour à tous,
      Voilà suite à une visite chez le gygy (depuis mon accouchement en 2010 aucun suivi par la suite ) il m’indique une infection virale avec lésions condylomateuse ( verrues ) au cul de sacs vaginaux , un frottis a été réalisée avec une demande urgente pour les résultat ( je doit me faire enlever un polype de l’endomètre mesurant 17 mm),dois-je m’inquiéter ?

  9. Bonjour j’ai eu rdv avant Noël
    Chez ma gynécologue et Ojd on mappel pour me dire de faire une ecoloscopie pardon je sais pas comment sa s’appelle et c’est la deuxième fois que je fait sa j’ai peur qu’on me dise que j’ai le papiomavirus .. merci

  10. Bonjour à toutes
    J’ai 31 ans Même parcours malheureusement pour moi …
    fin novembre frottis de routine effectué , le gyneco m’appel 15 jours après en me disant que mon frottis n’est pas bon j’ai des lésions de haut grade qu’il faut que je réalise en urgence une biopsie et un curetage endocol afin de déterminer « les dégâts » rdv le 23 décembre j’ai eu les résultats 15 jours après lésions de haut grade confirmer >> dysplasie très sévère de stade 3 (cin3) par hpv 16 je réalise une conisation le 05/02/21 j’avoue que cette histoire me tracasse et je n’ose plus en parler car a chaque fois on minimise et prend ça à la légère …

  11. Bonsoir, tout d’abord je vous souhaite a toute de guérir j’espere sincérement que vous allez pouvoir vous en débarasser car 2020 a était pour moi une année trés diffcile en avril dernier j’ai aussi eu les resultat positif au HPV bas grade on me sort pareil que sa partira seul qu’a 27 ans on ne touche pas au col ect et la aujourd’hui un autre résultat de frotti mauvais une autre colpo j’ai peur d’avoir les resultat que sa augmente je me sens tellement seule face a sa surtout que mon gyneco n’a pas l’air de comprendre ma frayeur sa m’éxsaspére quand j’entend « mais c’est rien, vous avez rien » j’ai l’impression que sa ne veut pas partir j’angoisse enfin bref je passerai au laser surement. je vous envoie tout le courage et mon soutient

  12. Bonjour à toutes
    Après deux colposcopies avant l’été 2020 qui ont révélé un hpv bas grade , mon docteur a préféré procéder à une conisation .Le résultat tombe ; : Cin3..
    J’ai 50 ans et je suis ménopausée donc une hystérectomie totale m’est conseillée.
    L’intervention est prévue en mars 2021.
    Je suis très angoissée et la présence du Covid n’arrange rien : pas s’accompagnant , pas de visite autorisés, on doit donc affronter ça toute seule.

  13. Bonsoir à toute
    Mon histoire et un peut similaire à quelle que détaille près donc j’ai 3 enfant et 33ans
    je vais au gynécologue le 25/01 suite à une découverte de grossesse donc j’ai fait un frottis comme recommander puis sa tomber bien pile 1ans entre les deux .
    aujourd’hui je retourne le voir car soucis douleur au bas ventre il me fait l’écho tout va bien et pendants cette examen il m’annonce que au faite j’ai un frottis de bas grade donc moi je comprend pas trop je panique d’un coup!
    il me dit on verra après la grossesse dans la foulée je voit mon médecin de famille qui lui me conseille en gros de stopper la grossesse 9sa! Et de me faire soigner t’en quil et encore temps et de reporter sa à plus tard je suis perdu j’ai peur que si je garde le bébé sa évolue à une rapidité énorme en cancer (vilaine bête ) certain dise que sa par seul après grossesse d’autre non voir meme cancer invasive la seul réponse du gynécologue on se revoit dans 3semaine pour en parler ! Super je suis angoissée malade bien entendu j’ai peur merci à toute et plein de courage

  14. Bonjour,

    J’ai 27 ans et j’ai été diagnostiquée avec une infection HPV et une dysplasie de bas grade. À la colposcopie, la gynécologue n’a rien vu d’inquiétant et n’a pas cherché à réaliser une biopsie et m’a donné un rdv dans 6 mois. Je comprends bien que ma situation n’est pas aussi grave que d’autres évoquées ici mais j’aimerais savoir si quelqu’un dans mon cas est parvenu à faire disparaitre son infection après 6 mois et si oui, qu’est-ce qu’elle a mis en place pour améliorer son système immunitaire ? Ma gynécologue m’a bien fait comprendre que le tabac était nocif alors j’ai immédiatemment arrêté. J’aimerais juste tout mettre en place pour me donner le maximum de chance de le faire disparaître comme il n’existe pas vraiment de médicament. Merci d’avance pour vos témoignages 🙂

  15. Bonjour à toutes,

    Je me retrouve dans vos commentaires.
    Suite à un frottis de routine fin janvier avec un nouveau gynécologue suite à mon déménagement, au retour de mes congés, j’ai reçu un courrier du cabinet de gynécologie me demandant de venir effectuer une colposcopie. Mes résultats étaient joints, HPV positif type oncogenes et frottis atypique avec virose possible.
    Début mars, arrive la colposcopie, je vois à la tête du gyneco que ça a pas l’air beau. Il me dit que des zones sont inflammées, qu’il l’avait vu à l’œil nu lors du frottis mais que cela pouvait être dû à mes 2 grossesses antérieures.
    Au final il réalise 4 biopsies…et commence à me parler de conisation.
    A ce jour j’attends mes résultats, partagée entre les craintes de ce qu’on peut trouver et l’assurance d’être bien suivie par mon praticien.
    Soyons fortes, pour nous, nos familles et prenons soin de notre santé.
    Bon courage à toutes.

  16. Bonsoir a toutes, j ai eu conisation lundi le 1er mars .en effet après frottis effectué en août 2020,un résultat début octobre par courrier me demandant de prendre rdv pour une colposcopie. Dysplasie de bas grade avec hpv 16 et 18 positifs. Ma colposcopie a lieu le 12 octobre ( jour de mes 43 ans) et tout se passe bien sans douleurs.
    Résultat téléphone 3 semaine plus tard, on attend ,revenez dans 1 an.
    Mais comme j avais rdv en janvier pour une ligatures des trompes mon gynécologue me dit : on va tout faire ,conisation et ligatures en même temps .
    Voilà le 1er mars et j me sens bien seule sur mon lit d hopital a cogiter.
    Tout se passe bien,douleurs minimes.
    Et hier reçu bilan opératoire qui précise que j étais passée en cin 2.
    J attends résultats anapath pour début avril,j espère que ce sera bon.
    J ai 3 garçons.
    3 antecde fausse couches et une img en 2018,psychologiquement je suis fatiguée.
    Voilà mon témoignage. Merci de votre écoute. Bonne continuation bon courage a toutes !!!
    Soyons fortes.

  17. Bonjour il y a quelques temps j’ai effectué un frottis celui-ci s’est révélé anormal LSIL de bas grade, je dois passer une colposcopie dans 10 jours ainsi qu’une biopsie, ma sage femme m’indique que je suis porteuse du virus HPV mais ne sait pas lequel…depuis j’angoisse je suis maman de 3 enfants et j’ai 32 ans et ma tête je me pose plein de questions ! Elle me dit de ne pas m’inquiéter mais c’est très dur ! Un conseil faites bien vos frottis régulièrement.

  18. Pochet Hélène

    Bonjour,

    Je suis belge, j’ai 27 ans et en date du 26/02 de cette annee, j’ai subi une conisation. Avant ma grossesse, j’ai contracté cette saloperie, et depuis elle ne me quitte plus. J’ai entendu je ne sais combien de fois que ça allait disparaître comme c’était arrivé. Et bien non! Lors d’un rdv début décembre 2020 mon gyneco m’annonce que j’ai des dysplasies de haut grade, j’enchaîne les rdv (4 sur le mois de décembre) pour entendre qu’au final je me fais opérée (conisation) le 26/02.
    Me voici trois semaines après. N’ayant pas de nouvelles de la mise en culture, j’appelle mon gyneco. En réponse, une phrase qui tue: je ne communique pas les résultats par téléphone il faudra attendre votre rdv. ( rdv prévu samedi prochain). En attendant je suis dans l’obligation de patienter …. comme toujours.

    J’en ai marre … je voudrais être juste un peu tranquille!

    Courage à toutes et merci de me lire.

    • Bonsoir. J espère que votre rdv s est avéré positif et que vous êtes débarrasser de tout ça !!!!
      Merci attends impatiemment mon rdv du 8 avril pour compte rendu de la conisation. Suis très anxieuse.
      Bon courage à vous.

  19. Bonjour,
    J’ai 27 ans, j’ai fait mon frottis en février. Je viens de recevoir un courrier aujourd’hui de mon gynéco me demande de faire une colposcopie. Les résultats étaient joint au courrier, lésion de bas grade (LSIL) , mais incompréhensibles quand on n’est pas médecin, du coup j’ai recherché sur internet et là le monde qui s’écroule car j’ai toujours fait attention avec sexualité, visites gynéco, protections, dépistage etc…
    J’ai pris rendez-vous chez un autre gynéco qui pratique la colposcopie, suite à donner…
    Je vous remercie pour vos témoignages, je comprends que d’autres femmes sont aussi touchées.

  20. Hpv bas grade, 25 ans, avec risques oncogènes. J’essaye d’arrêter le tabac, mais, c’est dur. Très dur. Je stress tous les jours. J’essaye de passer outre. Je suis désespérée. Avec la hpv, j’ai d’autres soucis de santé que je n’arrive pas à réguler. Je dois faire mon frottis en été. Je suis un traitement en attendant.
    Est-ce que vous avez réussi à vaincre cette cochonnerie ? Où en êtes vous ?

  21. Bonjour, j’ai 37 ans et j’ai fais un frottis résultat HPV haut grade mais je ne sais pas lequel. Je suis dans l’attente des résultats pour le col. Je stress vraiment et j’appréhende vraiment les résultats complémentaires…

  22. Bonsoir,
    J’ai bientôt 45 ans. Opérée d’hpv 16 avec conisation CiN 2 ( moitié de l’utérus enlevé ) en 2019. Le hpv n’est pas revenu mais le virus est bien là
    Visite gynéco semaine dernière et j’ai peur. Elle me confirme que même si elle retire le reste d’uterus le virus sera toujours là. Comment ne pas le transmettre ? Comment vivre avec et refaire sa vie ? Je suis divorcée et ça me prend trop la tête. J’en ai perdu mon ami. Avez-vous vécu un CIN 2 ?
    Merci de me rassurer svp

  23. Bonjour étant moi touchée je vien de tomber sur ce site
    J’aimerai vraiment avoir des témoignages positive où les femmes se sont bien remises de ce virus je dois me faire opérer au mois de septembre j’ai 33ans et pas encore d’enfants
    Je vous souhaite a toutes un bon rétablissement beaucoup de courage car c’est vraiment pas facile de vivre ces épreuves surtout quand on tombes sur de mauvais gynécologue sans empathie rien
    C’est assez compliqué même d’en parler et cela me rassure de voir qu’il ya des forums concernant ce virus

  24. Bonjour à toutes je suis dans le même cas que vous on vient de me diagnostiquer un papillomavirus a haut risque le 23 juin j’ai rdv le 19 juillet pour savoir se qui m’attend je me suis effondré j’ai fait se frottis car par moment j’avais brulure j’ai très très peur d’après les résultats j’ai pas le hpv 16 18 mais tout les autres…je suis en panique car fasse à ça on est impuissante j’ai 44ans et je veux pas mourir mais enfants on besoin de moi j’ai besoin d’être rassuré merci pour vos témoignages

    • Bonjour, je suis exactement comme vous ,j ai 44 ans dans un mois,j ai fait mon frottis en mai ,en juin résultats tombe je tout les hpv sauf le 16 et 18 oufff j apelle toute suite ma gynéco, qui me dit on attend 6 mois pour refaire un frotti voir si c est partis,ok je lui fait confiance. Mais hier j ai reçu un courrier du labo, dessus c est écrit merci de se référé au numéro de cytologie, ne comprenant pas c est courier, j apelle le labo,et la elle me dit ,madame je suis dsl vous auriez jamais du recevoir ce courier, oui mais ça veux dire quoi es ce en rapport avec mais hpv qui sont pas bon elle me dit oui,mais tenez pas contente du document ,vous auriez jamais du le recevoir ,et elle me rien dit de plus mais elle etait très génée.
      Du coup j ai pas dormi de la nuit car j ai peur , a ma gynéco pas la avants le 18 août. Sy quelqu un c est que cela veux dire je veux bien des info
      A bientôt de te vous lire

  25. Bonjour je suis un homme de 30 ans j ai le hpv depuis mes 22 ans avec plusieurs recidive c pa facile.. mentalement impossible pour moi de me projeter dans une vie sentimentale avec une femme a cause da sa de peur de la contaminé car le virus es toujours la .Si quelqu’un veut en parler je vous laisse mon mails . Nonodstgilles@gmail.com

  26. Bonjour,
    J’ai 25 ans, mon dernier frottis remonte à 10 mois, je n’avais rien d’anormal.
    Je suis suivie depuis des années et surtout depuis 4ans et demi, pose de stérilet donc frottis tous les ans.
    Je me plains depuis 8 mois d’avoir des règles interminables (20 jours) et puis 40 jours sans rien. J’ai mal souvent en bas du ventre, j’ai des pertes malodorantes, j’ai mal pendant mes rapports, on met tout sur le dos du stérilet, pour les pertes « c’est une vaginose bactérienne, à cause du stérilet vous êtes plus sensible, antibio et ça va passer », vos douleurs en bas du ventre sont dues au stérilet aussi, les règles de 20 jours, stérilet également et puis vos rapports sont douloureux à cause de ça aussi.
    Mon corps fait un rejet du stérilet en Mars 2021. Pose de l’implant. Je me dis que ça y est, tout va revenir dans l’ordre parce que je n’ai plus de stérilet.
    FAUX.
    Tout les symptômes que j’avais reviennent, je comprends rien, je me sens mal écoutée, pas informée, on me dit cette fois « c’est l’implant qui vous fait ça » et puis je fais comme tout le monde, je vais sur google et tous mes symptômes annoncent une mauvaise nouvelle, je ne panique pas, ça reste google.
    Juillet 2021, je demande une visite avec « un vrai gynécologue, quelqu’un qui m’écoute quand je parle », j’ai un soucis je le sens c’est mon corps. On me place un RDV avec une interne de l’hôpital, vous savez quoi ?
    Jamais quelqu’un du secteur médical n’a été aussi à l’écoute que cette femme, 25 ans comme moi, elle s’est mise à ma place, elle m’a demandé ce que je voulais faire, elle pense que mon corps n’arrive pas à supporter l’implant. Je lui demande de faire tout les examens possibles, je soupçonne un papillomavirus, merci google. Elle regarde et me dit que c’est pas un papillomavirus (pas de condylomes apparent) mais qu’on va faire tous les prélèvements, Ok.
    Les résultats mettent du temps à arriver, je panique, le jour ou j’ me dis que c’est pas normal que ça mette autant de temps, je reçois un appel de l’hôpital une heure après, la secrétaire médicale qui m’annonce toute contente « c’est un papillomavirus », heuuuuuu … ma première pensée « j’espère qu’elle annonce pas le cancer de la même façon parce que j’y vais à l’hôpital et je l’insulte cette pauvre femme ».
    RDV le 28 septembre pour colpo et biopsie… je ne peux pas attendre, elle me dit que c’est rien que ça ne nécessite pas un rdv d’urgence. Je prends rdv ailleurs, 9 Aout.
    Colpo et 3 petites biopsies.
    10 jours plus tard, CIN3 lésions haut grade. Conisation en septembre.
    Je flippe complétement, j’oscille entre « ça va aller et au secours », très bizarre comme ressenti.
    J’attends les résultats écris du labo, le gygy est resté assez vague sur les résultats.
    J’ai l’impression que tout le corps médical conspire à minimiser « ça va aller, ne vous inquiétez pas ».

    SAUF que non, ça n’ira jamais avec ce manque de compassion, d’informations, on se sent perdue, désorientée, notre corps nous a trahit, on a une maladie silencieuse qui fait énormément de bruit dans nos têtes.

    Je vous souhaite à toutes de guérir de ce silence et ce bruit en même temps, beaucoup de courage parce qu’il en faut.

    Bien à vous,

    Maëva

    • Bonjour,

      Effectivement la médecine nous cache des vérités, j ai le papillomavirus serie des 30 depuis 5 mois j attends il me reste 2 semaines avant de savoir si cancer, opération, traitement je ne sais plus.
      Colposcopie 2 biopsies mercredi.

      Je suis mitigée entre inquiétude et ca va aller.

      Il me tarde savoir , car il n y a rien de plus pénible et agaçant de ne rien savoir concernant notre propre santé que nous prenons soin a savoir nous respectons nos rendez-vous pour éviter le pire et c est la médecine qui retarde votre maladie….
      Je vous informerai quand j en saurai plus.
      En attendant courage à toutes.
      Affectueusement.

    • Bonjour à tous, pareil dans l’attente 1 mois et demi après que j’ai eu les résultats : positive, hv 45 forme sévère, pareil j’ai eu le droit à un « c’est pas grave, ça arrive souvent! »sur mon répondeur…bref, heureusement que cette discution est là pour envisager, relativiser, trouver de lampathie sur un sujet un peu tabout, et pourtant si gênant ds sa complexité pathogène.
      Marion, comment c’est passé ta conisation de septembre ? J’espère que tu t’es très bien remise.
      J- 17 avt la colpo…✨

  27. Bonjour, je vous partage mon histoire également :j’ai 31 ans,pas d’enfants car mr n’en veut pas, en couple depuis 10 ans et mariée depuis 2 ans.
    J’ai fait fait un frottis fin avril, le 10/05 je reçois les résultats : hpv positif et anomalie cellulaire, mise en place du traitement : un spray vaginal pendant 3 mois et refrottis dans 4 mois.
    J’ai fait mon frottis le 7 septembre et la j’attends mes résultats, ça m’angoisse de plus en plus , l’attente est interminable .surtout que ma gynécologue ne m’a rien dit de plus , je l’ai juste surprise en train de répéter plusieurs fois il faut que le frottis soit bon , pas rassurant du tout. J’avais mille questions qu’elle n’a pas répondu car en 10 minutes j’etais sortie car il y avait d’autres personnes après moi .

  28. Bonjour,
    J’ai 36 ans et on m’a opérée il y a une semaine car j’avais des lésions haut grade CIN2.
    Chose rarissime, j’ai fait une hémorragie à mon retour en chambre, j’ai donc dû retourner en urgence au bloc pour une nouvelle intervention.
    La gynéco qui au début me disait que je n’avais pas besoin d’arrêt m’en a finalement prescrit un de 5 jours.
    Très fatiguée, douleurs quand je suis assise et debout, j’ai été prolongée pour une nouvelle semaine.
    Toujours des saignements (qui seraient possibles pendant 1 mois) mais la gynéco me dit que la douleur n’est pas liée à l’opération. Moi qui n’ai jamais mal au ventre et bas ventre, j’ai du mal à y croire.
    Quoi qu’il en soit, je n’arrive pas à me remettre des 2 opérations et la reprise du travail me semble très compliquée.
    J’appréhende un peu la possibilité d’une nouvelle hémorragie liée à la chute d’escarres qui pourrait arriver d’ici quelques jours.
    En vous lisant je vois que ce que je vis est plutôt rare.
    Voilà pour mon témoignage.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*