Poème

Moi je voulais grimper là-haut
Découvrir cette immensité
Marcher jusqu’à l’éternité
Monter encore, toucher le beau.
J’ai plongé au coeur du néant
Dans une crevasse, trou béant,
Où l’on se meurt en grelottant
Flamme qui vascille dans un sanglot,
Souffle s’éteint, peur de la mort.
Va-t’elle m’emmener bientôt??
C’est dur de vouloir vivre encore..

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*