POUR TOI Je voudrais être Toi, pour sentir dans ton cœur La tranquille caresse dont toujours je t’effleure ; Pour savoir chaque jour la façon dont je t’aime ; Pour être consolée si je te prends ta peine, Pour ne plus être triste de me vois te sourire ; Pour ne plus avoir peur, en écoutant mon rire. Mais je ne suis que Moi, et je sens dans ton cœur La souffrance que jamais ma caresse n’apaise ; Refus de partager la paix de ma douceur ; L’inconsolable peine d’un impossible amour ; La tristesse cachée que me renvoie mon sourire, La peur de me voir rire pour ne pas en pleurer. Pourtant, tout nous unit ; la nuit comme le jour, Rien ne pourra jamais séparer nos deux âmes, Le mystère d’un serment prononcé dans nos cœurs Fait de nous un seul être, osmose de deux vies Que la mort elle-même ne saurait séparer.