Pourquoi…

Lundi 5 novembre, rdv post opératoire avec mon chirurgien après une pyramidectomie et biopsie du sein droit réalisée le 19 octobre et justifiée par une galactophorite qui persiste depuis 2 ans et mastose évolutive depuis 1 an. J’y suis allée l’esprit tranquille contente de pouvoir me débarrasser de ce pansement quelque peu encombrant. Je m’installe, me déshabille, sourit au chirurgien et puis tout se dérobe mon esprit a quitté mon corps, l’annonce d’un cancer du sein, ce vocabulaire ses termes médicaux grade, mitosique, hormonothérapie, radiothérapie, pet scan, mastectomie,reconstruction… Seul le mot « psychologie » a retenu mon attention.

Oui comment ne pas nuire à l’état psychologique de l’annonce de la maladie à mes enfants et moi comment vais-je me débrouiller de ce cauchemar qui commence. Je viens de fêter mes 48 ans et je trouve cela tellement injuste.

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*