Tétue

 

Décembre 2016 j’apprends que je suis enceinte de mon 2ème enfant. Je l’apprends car j’ai senti une boule sur mon sein gauche. Mon médecin me prescrit un test de grossesse avant la mammographie pour être sûre. Et bingo je suis enceinte et 2,5 mois après j’apprends que j’ai un cancer.

 

L’ annonce est particulière mon généraliste me dit lors d’un rdv pour la première fille qu’elle a reçu mes resultats et qu’elle a fait une demande d’ALD. Je vois ma gyneco, 2 jours plus tard qui m’oriente vers un specialiste. Ce dernier me rassure c’est un cancer mais qui se soignera bien, par contre je ne peux garder mon bébé et vu mon âge (35 ans) il y a peu de chance que j’en ai d’autres. Je crois que le plus difficile n’a pas été l’annonce du cancer mais les informations concernant mon bébé. Je m’effondre et je lui dis que je refuse, qu’il faut attendre pour commencer les traitements.

 

Les insomnies commencent, et je cherche un hôpital capable de me soigner et de préserver mon bébé. Et j’ai trouvé. Pendant 2 jours j’appelle tous les services de cet hopital pour avoir un contact d’entrée et là une assistante qui a surement pitié de moi à force que je l’appelle toutes les 5 minutes me demande de lui scanner mes resultats.
2 jours après on m’appelle les médecins se sont réunis et peuvent me soigner et maintenir ma grossesse.

 

Très rapidemment on m’opère ( tumerectomie et ganglion sentinelle) au 3ème mois de grossesse on commence ma chimio (6 séances). Mon bébé se porte à merveille, je supporte bien la chimio, et ma perte de cheveux me semble un détail par rapport au bonheur d’être enceinte. Ma famille s’est cotisée pour m’offrir une belle perruque pour mon anniversaire. J’ai travaillé jusqu’à mon congé maternité. Aujourd’hui quand je vois mon fils je pense au miracle qu’il est et à la force qu’il a déjà malgré lui, avec tout ce qu’il a subit dans mon ventre.

 

Mesdames, croyez en vous, battez vous!! Nous sommes tellement plus fortes que nous le pensons.

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*