Une surprise de « taille »

Début octobre 2020, boule et douleur poignante dans le sein droit avec attraction mamelonnaire.
Mammographie, écho, biopsie et voilà le jour de mes 45 ans, on m’annonce un carcinome infiltrant grade 2…. Avec une tumeur de près de 7 cm dans un bonnet B… Tout s’enchaîne très vite.


On me conseille une chirurgienne au top… Et c’est vrai qu’elle a été top. Elle me propose en accord avec l’oncologue 6 chimios néo adjuvantes afin d’éviter l’ablation du sein si tout cela fonctionnait bien. Les chimios se passent comme vous pouvez l’imaginer entre les montagnes russes, les tsunamis et les retours en eaux plus calmes…


Irm après la 5ème chimio afin de savoir si la tumeur a régressé. Et là, la radiologue m’annonce qu’elle a totalement disparu. L’équipe médicale est surprise vu la taille initiale de la bestiole. Je fais quand même la 6ème chimio. Après petite opération afin d’enlever la partie où était la tumeur et ensuite 33 séances de radiothérapie.


Pendant ces 9 mois de traitements, j’ai toujours gardé ma joie de vivre, et mon humour. J’ai toujours fait de l’exercice physique et même si c’était compliqué par moment. Je n’aurais jamais cru que je puisse avoir cette force et ce courage en moi. J’ai été très entourée et soutenue et ça c’est le plus important.


D’autres témoignages autour du cancer du sein :

Me Reconstruire après un cancer du sein :

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Bravo Nathalie, ta force, ton courage et ton optimisme font de toi une très belle personne. Toujours égal à toi même, souriante et agréable comme je t’ai toujours connu. Ne change rien Nath’ !!! Bises

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*