Vivre avec

Hello,
Il y a quelques mois à 27 ans, j’ai appris que j’étais atteinte d’un cancer du col de l’utérus. Je tombe de haut, je veux des enfants j’en rêve, j’ai peur. En Mars 2020, le curage ganglionnaire révèle une métastase et tout s’effondre. Chimiothérapie, radiothérapie et curiethérapie ne me permettront pas de réaliser mon rêve : porter et donner la vie. A 28 ans, je suis stérile et ménopausée mais je ne ressens pas tous ses effets…

Les médecins parlent de choses que je ne vis pas, les traitements se sont arrêtés et j’avoue je me sens seule, comme abandonnée…

Aujourd’hui j’ai fini mes traitements, j’attends (Im) patiemment les examens qui me diront où j’en suis, est-ce que ce cancer est fini ?

Il faut maintenant se reconstruire, réapprendre à vivre malgré un entourage très présent et protecteur, je me sens terriblement seule face à toutes ses conséquences !

Oui je suis en vie et je suis heureuse de l’être mais… Il y a toujours ce mais qui revient sans cesse.

Est-ce que des femmes auraient vécu un événement similaire au mien ?

A toutes les guerrières du cancer, je vous envoie ma force et mon amour !

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Bonsoir Orlie , j’ai une histoire différente de la vôtre et en même temps vos questionnements sont également les miens . J’ai 47 ans, cancer du sein l’année dernière (tumorectomie , radiothérapie, hormonothérapie. ) J’ai demandé de l’aide psychologiquement après tout ça car on se bat physiquement mais il faut aussi se battre psychiquement, et la c’est plus compliqué… Cette solitude de l’après je crois qu’on l’a toute. Personnellement j’ai voulu savoir pourquoi ça m’était arrivé mais aujourd’hui je me questionne plus sur comment vivre avec ce vécu et comment s’en servir positivement. Je n’ai pas encore toutes les réponses mais nous avons tous en nous des ressources intérieures qui nous permettent d’être acteur de notre guérison. Vous avez le droit de vous poser toutes ces questions, vous devez être fière d’avoir partagé votre histoire. Il y a parfois des mots , des paroles qui font écho en nous et qui nous remuent suffisamment pour nous faire rebondir . J’ose espérer que certains de mes mots vous aideront à guérir de vos maux . Affectueusement, Caro

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*