5 ans plus tard…

 

 

À 32 ans, le 13 mai 2013, j’apprenais que j’étais atteinte d’un cancer triple négatif au sein droit.

 

5 ans et 2 tumorectomies, 6 chimios, 35 séances de rayons plus tard, j’ai changé de travail, fait un bébé, acheté une maison… bref, la vie a repris son cours.

J’étais très active le temps de mes traitements sur le site de la Chaîne Rose, où je partageais les lettres écrites à Berthe, mon cancer.

 

Aujourd’hui, je le suis bien moins mais n’oublie pas.

Je pense à vous toutes.
Meluzine

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Laurence Delrieux

    5 ans également Juillet 2013. Tes lettres à Berthe m’ont accompagné pendant mon parcours. Elles m’ont fait rire, pleuré mais on s’y retrouvait tellement. Je te souhaite plein de bonheur

  2. Merci de publier des messages d’espoirs. J’ ai un C du sein depuis 2013. En 2014, rémission complète puis récidive en 2015. Je suis en ce moment hospitalisée, j’ai du mal à marcher mais je garde espoir.

    Merci de me soutenir. J’ai décidé de ne pas baisser les bras et de continuer à me battre. J’ai besoin de vous et de vos messages positifs.

    • En 2007, atteinte d’un carcinome canalaire infiltrant de type inflammatoire, de grade 3 HER2 POSITIF ++, à 33 ans.
      Bref très agressif. A l’époque le taux de survie pour ce type de cancer qui ne touche que 20% des femmes n’excédait pas 5 ans. J’ai eu un traitement encore
      à l’étude en 2007 notamment
      concernant ses effets secondaires. Plus chirurgie chimio radiothérapie et hormonothérapie. Après des tests, mon cancer n’est pas génétique.
      Aujourd’hui je vais bien. Aucune rechute. Je suis maman d’une jolie petite fille née en 2014. Porter pour la première fois vie à 42 ans après une si douloureuse épreuve à été pour moi une renaissance. Je suis née avec ma fille.

      Pour toi petit miracle de la vie et pour toutes celles qui luttent encore. Courage le bout du tunnel n’est plus très loin.

  3. En 2007 carcinome canalaire infiltrant type inflammatoire et HER2++. Bref, cancer du sein très agressif. Seul 20% des cancers du sein sont HER2 positif. A l’époque le taux de survie pour ce type de cancer était à 5 ans. J’ai eu des perfusions d’un traitement novateur à l’époque et encore à l’étude en France pour ses effets secondaires sur le cœur notamment. Il y a eu également chirurgie conservatrice du sein, chimio, radiothérapie et hormonothérapie pendant 5 ans.
    Aujourd’hui JE VAIS BIEN. J’ai une jolie petite fille née en 2014 qui se porte elle aussi très bien.
    Mon témoignage est pour toi, petit miracle de la vie et pour toutes celles qui luttent encore. Courage, vous verrez bientôt le bout du tunnel. Oui on peut vaincre le cancer.

  4. Bonjour ,à 52 ans j’ai aussi un cancer du sein droit triple négatif .
    J’ai commencé 12 séances de chimiothérapie pour faire réduire cette masse de 3 cm 5 .
    20 décembre 2017 ,el ne mesure plus que 1,5 cm .
    Fin de la chimio 9 janvier 2918 .
    Tumerectomie fin janvier ,
    Fin mars début de la radiothérapie , 32 séances .
    Là j’ai tout fini
    Contrôle en sept avec mamo et écho et dans la foulée rdv chirurgien .
    La jeespere que je n’ai plus rien , je reste kan même fatigué

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*