En’Chaine

 

Cet été, sur une plage de Saint-Malo, au milieu des bateaux, cette chaine toute rouillée m’a parlée.
Avant mon cancer, je serais passée à côté, sans l’écouter, sans la regarder…
Considérée souvent comme celle qui nous attache j’ai compris ce jour-là que c’était aussi celle qui nous unis (à l’image de la Chaîne Rose).

 

Puis je me suis mise à observer sa rouille, essayant d’en définir sa couleur.
Avant j’y aurais vu de l’usure ou bien les marques du temps mais là j’y ai vu tout autre chose.
À l’image de la vie, la rouille n’a besoin que d’eau et d’oxygène pour exister.
Et pourtant elle fragilise les matériaux les plus durs que sont le fer et l’acier.

 

La vie est donc plus forte que tout…

 

Voilà ce que m’a racontée cette chaine par un bel après-midi de Juillet.
Alors vous aussi, observez, ressentez, écoutez ce que les choses ont à vous dire, vous serez surpris.

 

Il y a toujours deux façons de considérer les choses, le cancer m’a appris à les voir du bon côté.

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

Comments are closed.