La peur au ventre

Bonjour, on ma découvert un cancer du sein avec métastases aux os séances de chimio toutes les semaines pendant 6 mois je suis terrorisé.

J’ai peur de ne plus pouvoir m’occuper de mes 3 enfants, 2 filles de 9 et 5 ans et un garçon 6 mois.

Je n’ai pas beaucoup d’aide moralement, je me sens très seule un peu de courage et de paroles réconfortantes me feraient du bien.

Merci

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Allez courage , plein de personnes sont là pour vous soutenir , c’est un passage très difficile mais il faut garder le moral . La médecine à fait d’énorme progrès et vous vous en sortirez . Si vous avez besoin de réconfort par des paroles il ne faut surtout pas s’en priver … Les personnes ayant passé par le chemin que vous allez prendre sont les mieux placée pour vous épauler car elles savent ce qui vous attend er sont donc plus réceptives à vos besoins …. N’hésitez pas à me contacter ….

    • Merci de m’avoir répondu ça fait du bien d’être écoutée et ça me donne du courage je n’ai que 36 ans et laisser mes enfants sans maman c’est ça qui me fait le plus peur mais je vais me battre faire comme vous merci encore

  2. Nous sommes là pour vous si vous avez besoin de réconfort . Nous avons passé par le chemin que vous allez prendre et nous comprenons votre tourment . Besoin de parler tout simplement , d’avoir une écoute pour vos angoisses n’hésitez pas à me contacter . J’ai suis passée par là … Et tout va bien maintenant donc gardez l’espoir

  3. Bonjour
    Je sors d’une récidive de cancer du sein avec reconstruction par grand dorsal. C’est sur ce n’est pas facile tous les jours mais tu dois garder le moral.Tu y arriveras c’est certain. La guérison passe aussi par le mental.Tes enfants vont te permettre d’avancer car pour eux tu dois rester la maman qu’ils ont toujours eue.
    J’ai des jumeaux fille et garçon de 14 ans et je me suis toujours préoccupée de rester dynamique, souriante et pleine de vie pour eux. cela m’a énormément aidé à combattre ce crabe.Je ne sais s’il reviendra mais je serai là pour me battre à nouveau. La vie est quelque chose de merveilleux alors maladie ou pas bats toi! Courage. Ta meilleure amie est encore toi même

    • Merci de m’avoir repondu je suis une personne dynamique mais tellement fatiguée de courir à tous ces rendez-vous et ces medecins qui ne disent pas la même chose ca m’énerve je vais demander un deuxième avis pas confiance il a duré longtemps votre cancer? Je me batterai pour mes enfants je n’ai que 36 ans je veux voir mes enfants grandir mais quand on est seule pas évident mais je peux quand même vous parler ca m’aide déjà merci beaucoup

      • Bonjour moi même j’ai eu un cancer du sein en 2012 et j’ai des enfants ils m’ont beaucoup soutenu et j’ai eu une récidive axillaire en 2014 maintenant. Je m’en suis sorti il faut surtout rester positive même pour vos enfants bon courage

        • Bonjour, pourriez vous m’expliquer svp quelle sorte de cancer, car moi aussi je viens d’apprendre une récidive. Je suis désespérée. Merci

      • Bonjour zaza
        Je comprends tout à fait ce que vous pouvez ressentir; on m’a diagnostiqué un cancer du sein en octobre 2015. Operée en décembre 2015; début de chimio janvier 2016. À l’annonce du cancer en effet on court partout d’examens en examens sans savoir exactement ce qu’il va nous arriver, donc très angoissant tout ca. Pour ma part je me suis sentie soulagée lorsque les traitements ont commencé enfin ça bougeait et on allait s’attaquer à cette saloperie, vous désirez un deuxième avis? Si c’est ce que vous voulez faites-le. Vous trouverez le courage et l’énergie vos enfants vous l’apporteront. Dans des situations difficiles on trouve le courage dont on ne se serait pas cru capable. Nous avons toutes un parcours différent face au cancer. N’hésitez pas à vous faire aider auprès de votre centre d’oncologie et n’hésitez pas à me contacter si vous désirez parler il ne faut pas rester isolé. Courage, ce sera difficile mais vous y arriverez. Sylvie

  4. Courage, je suis de tout coeur avec vous. Opérée en février 2015 d’un cancer au pancréas, tout allait bien, quand en début d’année on me trouve des métastases au poumon droit. Je suis repartie pour de la chimio toutes les semaines pendant 3 mois. Fatigue +++++, mais mes petits-enfants 6 et 3 ans m’aident a lutter. Bien sur il y a des moments de découragement, mais on redresse la tête et on repart… Surtout ne pas rester seule et se faire aider sans honte. Je ne vous connais pas, mais je pense fort a vous et je vous embrasse.?

  5. Bonjour, je comprends et sais ce que vous traversez – Je ne vous connais pas mais je comprends votre peur. Je ne suis pas très douée pour un premier contacte mais si vous le souhaitez vous pouvez me contacter.
    Sam

  6. DURAND MICHELE

    Vous avez bien fait d’écrire votre message. Et là, vous allez être très occupée. Vous allez recevoir beaucoup beaucoup de messages. Des messages de personnes qui ont connu le cancer du sein. Vous allez être étonnée de voir combien en sont sorties avec le V de la victoire.. Le chemin est long, les traitements lourds, la fatigue, la perte des cheveux etc… Il vous faut vous protéger en pensant à vous qu’à vous. Vous n’en serez pas moins maman. Evidemment il faut que quelqu’un proche vous aide aux tâches quotidiennes. Il faut frapper à toutes les portes. Je n’ai pas regretté de l’avoir fait. Pourtant, je suis la dernière à demander de l’aide. Les centres de soins ont tout sur place. Les assistantes sociales sont là. N’hésitez pas, grâce à elles, l’association contre le cancer m’a alloué une aide ménagère pendant quelques semaines gratuitement et surtout, beaucoup de centres de soins ont des activités de bien être. Faites les. On vous dorlote.. Allez on est toutes là…. Je suis en rémission. Le grade de mon cancer le plus élevé. J’ai repris le travail à mi-temps thérapeutique.. Michèle..

  7. Bonjour,
    On m’a opéré d’un cancer du sein en décembre 2015; mastectomie totale sein droit, curage axillaire,
    Le verdict est tombé en octobre 2015 et comme toi l’attente des examens complémentaires m’a paru interminable, la peur au ventre les angoisses je ne savais pas a quelle sauce j allais etre mangé; une fois les traitements commencés (chimio) je me suis sentie moins angoissée car enfin il se passait quelque chose j’en suis à ma quatrieme chimio. Je comprends tes angoisses tes peurs courage, tu trouveras l’énergie nécessaire. Dans ces moments difficiles on se découvre un courage et une energie qu’on ne pensait pas avoir; tes enfants seront ta plus grande force; j’ai deux garcons et un petit fils, quand je suis au plus mal c’est à eux que je pense ils me donne la force; n’hésite pas à me contacter pour parler; on en a toutes besoin nous avons toute un parcours différent et pouvons nous comprendre car nous traversons la même épreuve. Courage accroche toi. Sylvie

  8. Bonjour,
    Je comprend votre peur car je suis dans la même situation. J’ai eu un cancer du sein décembre 2015 avec des micro métastases et j’ai un enfant. Et pour moi le monde s’effondre. Aujourd’hui je suis à ma 4e chimio et quand ça va pas je m’imagine quand tout ça va finir ce que je ferais et ça me donne le courage de me battre. Un jour tout ça sera que de mauvais souvenirs et vous allez vous poser la question d’où est ce que vous avez puiser autant d’énergie pour traverser cette épreuve. Le temps passe plus vite qu’on ne pense et le plus dure c’est avant de démarrer car on sait pas comment ça va se passer chacun est différent. Courage et contactez-moi

    • Bonjour Carotte ,j ai parcourus le forum et j ai pu constater que vous y êtes présente, j ai un cancer vads depuis septembre c est très pénible j ai beaucoup de séquelles depuis mon opération et vous vous en êtes ou ? Ça va mieux ?

  9. Vieira L. Isabel

    Bonjour Zaza,
    Ne baissez pas les bras, il faut vous battre, pour vous, pour vos enfants, pour prouver que vous êtes plus forte que cette saloperie. J’ai eu un cançer du sein diagnostiqué en novemvre 2013, j’avais beaucoup de tumeurs, grâce à mon super gynécologue, qui travaillais avec toute une équipe formidable, j’ai commencé ma chimio le 5 décembre, 15 jours après je perdais mes cheveux par grosse poignée, l’oncologue m’avait prévenu, je ne la çroyais pas, hé oui elle avait raison. 6 mois de chimio, mastectomie avec currage, rechimio, radiothérapie, re chimio… J’en avais marre mais je n’ai jamais baissé les bras, j’étais seule aussi avec mes 2 filles de 8 et 12 ans, nous avons connu des moments très pénibles. J’étais très bien entourée, par de vraies amies, grâce aussi à ma soeur aînée, ma petite soeur m’a aidé à sa façon. Surtout n’hésitez pas à solliciter vos proches et votre famille, le papa de vos enfants à un devoir de vous aider un maximum pour vous soulager, ce qui a été mon cas, je vous le souhaite. Renseignez vous auprès de votre mutuelle, vous avez certainement droit à des aides ménagères et une participation pour une éventuelle perruque, ne refusez pas, passez du temps avec vos enfants mais il est important aussi de vous reposer et non, vous ne serez pas une mauvaise mère, surtout parlez à vos enfants, expliquez leurs çe qui vous arrive, sinon demandez à une amie de vous assister, c’est très important. Les mois à venir vont être pénibles, le cancer du sein se guérit très bien aujourd’hui. J’ai été suivi dans un hopital sur Paris, je peux vous donner les coordonnées si vous le souhaiter. En France nous avons heureusement beaucoup d’aides, quand on est sous chimio, renseignez vous aussi auprès de votre mairie, il y a peut être un serviçe social qui peut vous aider. Je vous souhaite bon courage, bien sûr que vous verrez grandir vos enfants… Pensez avant tout à votre guérison, le ménage peut bien attendre. Et si quelqu’un peut le faire à votre place, profitez en ! Pour soulager la chimio, l’acupuncture est un bon remède aussi.
    Allez Zaza !!
    Isabel.

  10. Bien à tous et toutes ,j’insiste lourdement avec mes messages malgré d’être toujours sans réponse, Vous êtes toutes super motivée quand à la guérison quoi la rémission car il faut attendre 5 ans pour employer le mot la fin de mon traitement était décembre donc pour l instant exam tous les 3 mois mon scann d avril est normal je devrais sauter de joie mais non je n arrive pas .Ce foutu cancer. M a bien amochée j ai tellement de séquelles que je me demande si ça valait le coup d insister a l enlever, c est quoi la vie maintenant cancer ds la bouche ah oui ça se soigne ! À quel prix ? Je ne fume plus d’ailleurs on me le dit assez tu vois la cigarette hein !… Je mange si on peut dire avec cette énorme greffe du palais comme si j avais en permanence 3 chamalows ds la bouche aller manger avec ça …il me reste 17 dents le cou limite j en parle la cicatrice d une oreille à l’autre qui tiiiirrrre et un cou dur comme du béton… Donc fumer niet ! Manger bof ! Boîre ah oui j oublier si je bois trop vite ça passe par le nez… Si je p parle trop longtemps je m étouffe enfin si je suis dehors et qu il a du vent c est où je parle ou je marche sinon j ai l impression d avaler mon faux palais si je m’essoufle un peu ! J en viens à me demander si j aurais pas préféré que l on,enleve un sein ? Bon désolée j ai du mal à penser positif. Merci à tous ceux qui m’ont lu jusqu’au bout ! Des jours meilleurs viendront.. Encore merci à tous. V.

  11. Bonjour zaza !
    Vous êtes forte, vos enfants le seront aussi pour vous
    Profitez de la vie avec eux, prenez des photos, organisez des petites sorties qui ne fatiguent pas trop, riez ensemble
    La famille c’est la meilleure thérapie
    Ne vivez pas dans la peur de les perdre ou qu’ils vous perdent. Aujourd’hui vous êtes là c’est tout ce qui compte 🙂
    Plein de courage pour une femme forte qui va se battre et gagner au nom de toutes celles qui la regardent d’en haut
    Je vous embrasse

  12. Bonjour ma sœur aînée se bat contre ce cancer du sein et bien sûr tout ce qui en découle oui ça fait mal, nous avons mal avec elle mais avec vous aussi victime de cette maladie. Non il ne faut pas s’effondrer ne pas lui laisser le champ libre, de passage pour nuire d avantage. Par tous les moyens le repousser penser à son contraire, la vie, plaisanter le plus que l’on peut pour lui laisser le moins de place possible dans nos cœurs et nos esprits…Chaque jour un jour qui passe est une victoire. Que la force vous accompagne toujours. Kari

  13. Moi je suis atteinte d un cancer du sein depuis le 15 avril 2015 chimio radiotherapie je me suis fait suivre par un centre et j ai voulu un deuxieme AVIS rechimio et avec des metastases oseux garder me moral etre bien soutenu par son entourage et faire du sport moi j adore la piscine mais je sais pas nager alors j appends j ai 50 ans sortir quand sa vas profiter toute les minutes qui passe

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*