Le cancer m’a remise en selle

Je m’appelle Alexandra, j’ai 35 ans, j’habite à Haute Goulaine (44).

J’ai eu un cancer du sein il y a 3 ans, avec des traitements complets : chimiothérapie, mastectomie complète du sein droit, radiothérapie. Je suis toujours sous Hormonothérapie.

Durant ma chimiothérapie, j’ai fait le choix d’accueillir gratuitement à la maison, en couchsurfing , des voyageurs du monde entier. C’est grâce à ce système que j’ai hébergé Felipe, un brésilien en vélo-voyage en France. C’est grâce à cette rencontre (romantique) que le virus du vélo voyage m’a été transmis.

J’ai commencé par une courte distance : Nantes / Tours entre la chimio et la mastectomie ; j’ai parcouru 250km à vélo, seule avec ma tête chauve.

Deux ans plus tard, comme le reste du monde, je fais face au confinement. Je profite de ce temps suspendu pour m’informer et lire une quantité incroyable de blogs sur le vélo.
C’est donc assez naturellement qu’au premier déconfinement , en juin 2020, je suis partie pour un tour de France, seule, en parcourant 5200km en trois mois.

Une aventure formidable qui m’a fait prendre conscience que le cancer m’avait certes mise à terre mais qu’il avait développé en moi une profonde rage de vivre.


Je ne me croyais absolument pas capable de faire 50km à vélo avant mon cancer, preuve que c’est un mode de voyage accessible à n’importe qui, avec un peu de détermination et de passion.
En rentrant, j’ai été opérée 2 fois dans le cadre de ma reconstruction mammaire, celle–ci n’est pas terminée, il me reste encore 3 voire 4 opérations mais l’appel de l’aventure et du voyage est plus fort que tout. C’est la raison pour laquelle je suis repartie le 9 juin 2021 pour un tour d’Europe, toujours à vélo et toujours seule.


« Toujours plus fort, toujours plus loin »


Je suis allée jusqu’à la mer Noire en suivant l’eurovélo 6, puis je suis rentrée par la Bulgarie, la Grèce et l’Italie. Je suis rentrée chez moi, le 11 Novembre 2021 après 8450km parcourus.
J’avais mis en place une cagnotte en ligne dont j’avais versé 40% du montant à l’association « ma parenthèse » de Basse Goulaine. Ce voyage m’a permis de leur reverser 1000€.

Il y a autant de manières de voyager que de cyclovoyageurs. J’ai choisi de voyager principalement chez l’habitant via Warmshower, couchsurfing et grâce à mon réseau d’amis. C’est Ainsi que j’ai pu chaque soir dormir dans un lit et récupérer un maximum d’énergie. Dormir chez l’habitant c’est également rencontrer chaque jour une nouvelle personnalité, une nouvelle histoire de vie. C’est très enrichissant, j’ai beaucoup appris des autres.

J’ai particulièrement aimé pédaler en Italie, pour les paysages, la richesse culturelle, la gastronomie évidemment et surtout la gentillesse des locaux.

Par exemple, à Padova j’ai été hébergée en Warmshowers chez Diana. J’ai rencontré sur place, son petit ami Cesare. Il m’a hébergée une semaine plus tard chez lui, et m’a aussi permis d’être hébergée chez sa maman à Bologna et chez sa soeur à Parma.
Toute sa famille m’a hébergée ! Ça crée des liens !

À Athènes une femme que je n’ai jamais rencontrée m’a abordée sur les réseaux sociaux et a mis à ma disposition son appartement secondaire en périphérie de la capitale grecque.

Mon voyage aura vraiment été marqué par la générosité, la gentillesse et la solidarité des populations locales.

J’ai terminé ce voyage incroyable après 8450km et 5 mois d’itinérances.

Je ne changerai absolument rien à ce voyage, pas même les côtes les plus difficiles.

A la suite de mon voyage 2021, un livre est en cours d’écriture et le film est disponible sur youtube:

L’expérience du Cancer et la peur de mourir m’a apporté plus de courage, plus de solidité.
le fait de savoir qu’il peut se passer quelque chose à n’importe quel moment et n’importe où me stimule mille fois plus à vivre ma vie à fond à oser et à foncer.

« Maintenant que l’incroyable est fait, passons à l’impossible »

Cette fois, une destination réputée plus difficile sportivement En route pour le Nord, en commençant par l’Irlande et la Grande Bretagne puis la Scandinavie et plus précisément le village du Père Noël !

Je relance une cagnotte, une partie sera de nouveau reversée à l’association « ma parenthèse ».
Ce nouveau voyage se veut participatif pour les followers de mes réseaux sociaux.
Comme l’an dernier, ils pourront contre un don me lancer un défi. Ce qui rythmera et animera mon voyage.
Une tombola est mise en place, 3 tirages auront lieu pendant le voyage et de jolis lots sont à gagner pour les donateurs de la cagnotte.
Il est possible de faire un don et de participer à ce voyage sur:
https://www.leetchi.com/c/alex-et-jeannette-contre-le-cancer

Tous mes voyages ont eu pour but de découvrir de nouvelles contrées , de rencontrer les populations, de découvrir des mets locaux mais aussi de communiquer et d’informer sur le cancer du sein et surtout de passer un message d’espoir aux femmes atteintes de cancer : Il y a une vie incroyable après la maladie !
Sans mon cancer, je n’aurais probablement jamais rencontré Felipe, et sans Felipe je n’aurais probablement jamais connu le vélo voyage. Alors merci le cancer !

D’autres témoignages autour du cancer du sein :

Me Reconstruire après un cancer du sein :

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*