Mes enfants, ma force

 

Le courage d’en parler

 

Je ne suis pas quelqu’un qui se dévoile facilement, il y a quelques mois je n’aurais encore rien dit. Dans ma famille qui est en Tunisie, personne n’est au courant, je reste évasive. Ma copine Mumuverger (mon crabe paulo) m’encourage à en parler…

 

C’est le 1er octobre 2015 que j’ai su que j’avais un cancer du sein. J’étais alors en vacances et j’étais très fatiguée, j’avais mal au bras et je me suis aperçu d’une boule au sein énorme. N’ayant pas d’antécédent de cancer dans la famille, je n’y avais même pas pensé… Ma mère me disait d’aller voir le médecin mais je n’avais pas identifié d’urgence, et j’ai dû subir de la chimio et une tumorectomie…

 

Avoir un cancer est très tabou dans les pays du Maghreb, je ne voulais pas que ça se sache car je voulais protéger mes parents. D’ailleurs ma mère m’encourageait à me cacher sous ma perruque… C’est seulement cet été j’ai commencé à en parler ouvertement. Le déclic a été quand je suis allée voir sur Facebook, je suis tombée sur des groupes de discussion et y ai rencontré ma soeur de coeur « Julie ».

 

Entre filles on se faisait des appels visio tous les jours, je les aime d’amour : Mumu, Jess, Ali, Hélène, Julie…  De notre groupe est né « le salons des amazones »,  groupe confidentiel, d’entraide, de conseil, de rires et de larmes. Les anciennes amazones connaissent, celles encore avec nous et celles parties trop tôt : rip Céline manu Cécilia et tant d’autres…

Mes enfants, ma guérison

 

Mon mari a eu du mal à accepter que je sois malade, il a tout gardé en lui. A sa manière il était présent, me faisait plein de cadeaux, mais se cachait beaucoup derrière les travaux en se disant que je serais contente… Mes enfants sont des guerriers se sont eux les plus forts moi je n’ai pas eu le choix d’être là pour eux…

 

Ma fille Yasmine (7 ans) a été très (trop ?) proche de moi. À longueur de journée elle me disait « tu vas guérir maman ». Elle m’aidait beaucoup à la maison.  Elle était mon repère, mon pilier ! Quant à mon fils Sofyane  (9 ans) il était aussi présent et il répétait : « j’ai de la chance ma maman est courageuse, elle est trop forte ! »

 

Je me suis attachée à être très présente pour eux, je faisais plein de choses avec eux, je me suis même vue faire de l’accrobranche avec eux un lendemain de chimio ! Mes enfants étaient fiers de moi, ça se voyait et ça m’a portée, je leur dois ma guérison, ils m’ont permis de ne pas déprimer.

Aider les femmes en Tunisie

 

Je suis très coquette et mon soucis numéro un dans ce qui m’est arrivé a été la perte de mes cheveux pendant la chimiothérapie. Malgré l’arrêt des traitements je ne me sens pas encore moi. Mes cheveux ne sont plus les mêmes, pas aussi fournis…

 

Je suis devenue « makeup addicte » et j’ai créé un blog où je donne des astuces make up pendant les traitements. C’est ce que je vais proposer aux magazines tunisiens pour les femmes malades de là-bas. Je suis en train de préparer un article pour le magazine tunisien « SOUSSE » au sujet du pendant et après cancer avec des adresses. Il y a beaucoup d’entraide entre filles mais il n’y a rien de structuré là-bas. Et je souhaite que les femmes en Tunisie puissent connaître les astuces beauté makeup les crèmes à utilisés les astuces turbans bandeaux frange perruque comment être belle pendant et après la maladie.

 

Je pense que chacune vit sa maladie différemment

 

Soit on le cache, soit on le montre. Moi je suis pudique, j’ai préservé ma famille et mes enfants. L’essentiel est de continuer à vivre à sourire à se sentir belle à prendre soin de soi. Il faut se dire que rien n’est insurmontable dans la vie il faut simplement avoir la force de vaincre et gagner !

Anyssa, 38 ans

 

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

  1. Bonjour j’ai 41 j’ai fait une mammographie et on m’a découvert une étoile dans le sein gauche aujourd’hui biopsie j’attends verdict je suis un peu inquiète maman solo un petit garçon de 6 ans j’aimerai communiquer avec vous si le verdict été sa et félicitation pour votre courage et votre bravoure

    • Raimbault nadege

      Cc kinou 19
      Courage
      Rien est sûr encore ….
      Mais tu dois te préparer !
      Le plus important est d’être bien entouré amies….parents…
      Je te fais plein de bisous
      Si tu as besoin n’hésite pas!!

      • Bonjour merci a toi demain verdict j’ai peur du résultat mais bon malgré tout je ferai face il le faut. Et maintenant grâce au net je suis pas seule je vous ai et encore bravo à vous qui vous battez depuis si longtemps courage vous y arriverai c’est je pense et si je l’ai malheureusement je dirai il ne passera pas par moi je te vaincrai merci de votre message qui m’a touché car je penser pas avoir de réponse merci

    • Bonjour j’ai appris mon cancer la veille de mes 50 ans se fut très dur à accepter in ma réitéré 1 sein aujourd’hui je suis en chimio c’est très très dur beaucoup de souffrance il faut se battre contre cette maladie constamment mais jamais baisser les bras il faut en parler aussi au proche pour avoir du soutien bon courage pour la suite nous les femmes sont pleines de forces
      J’espère que vous ne laisserai pas les bras

    • Bonjour courage pas de souci on peut parler je suis sur insta anyssa la vie en rose et ici mon messenger c est anissa bibou gros bisous 😘

  2. Bonjour, je suis egalement tunisienne et je trouve sa très bien ce que vous voulez faire laba. Moi aussi au debut j’ai caché ma maladie a ma famille en tunisie car laba cnest vrai que c’est compliqué moi par exemple je sais pas si ils ont eut ou quoi que ce soit personne n’a pris de mes nouvelles jusqu’a aujordhui c’est pareil après presque deux ans depuis l’annonce de la maladie et le debut du ttt. Je remercie dieu car c’est mes enfants qui m’aide surtout ma fille de 7ans a l’epoque elle n’avait que 5ans et mons fils seulement 1an et ma mere.

    • Salem tu as raison ça suffit t’es enfant crois moi tes parents mari ma fille aussi à 7 ans elle est mon pilier je suis sur insta si tu veux anyssa la vie en rose bisous 😘

      • Bonsoir anissa merci avoir répondu oui ça me ferai plaisir de discuter avec toi et si le verdict dit non ou oui j’aimerais tout de même parler avec toi car si je devais avoir j’ai autre maladie qui se greffer à sa et ça sera pas évident voilà merci

  3. Bonjour je m’appelle Nelly j’ai 56ans fin mai on m’a détecté la maladie de Hoskins c est une maladie du sang avec ganglions j ai fini ma chimio il y a un moi mais j’ai beaucoup de douleurs dans les muscles et les articulations. Mardi je repasse un quatrième petscan le dernier il n’y avait plus rien j’ai été bien entourée par mon mari et mes filles mais plus d amies car quand vous êtes malades vous voyez plus personne, on vous regarde comme une bete curieuse ou que vous êtes contagieuse voilà c’est ce qui se passe pour moi cordialement Nelly

  4. Bonjour verdict mercredi pas bon du tout et je dois gérer tous les examens en si peut de temps expliquer à mon fils 6 ans que je dois rentré à hôpital et c’est mamie qui le garde donc voilà opérer en urgence le 20 décembre pendant les fête pas très gai. De plus quand tu a personne à part ta mère qui essay de t’aider mais maladroit c’est gentil mais tu a pas besoins de ça. Depuis annoncé du verdict je suis comme anesthésie car je dois être forte pour mon fils et ma mère qui a annoncé du verdict à pleurer. Moi j’aurai aussi envie de pleurer mais vous savez si je le Fai j’ai peur de perdre mon moral qui jusqu a ça va bonne journée et bon courage à vous

  5. Coucou, je me retrouve dans votre histoire, j ai vécu la même chose a quelques détails près mon fils avait 7 ans et ma fille 4 ans, je suis également tunisienne votre projet est super, je suis infirmière si je peux vous apporter mon aide vous pouvez me contacter bravo

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*