Ce qui a été le plus dur c'est l'après, la reprise du travail qui ne s'est pas bien déroulée, une incapacité de l'entreprise à gérer ce genre de situation, une incompréhension du collectif du travail sur les symptômes post cancer, une sorte d'étiquette que l'on vous met dans le dos, en vous traitant de tire au flan ou de profiteur du système puis une mise au placard.   Je suis passée subitement dans la case de ceux qui gênent qui n'ont plus leur place dans l'entreprise. Cela m'a coûtée dans un premier temps une grave dépression, puis j'ai voulu tenir 5 ans en serrant les dents c'était horrible d'aller sur un lieu du travail et de n'avoir rien à faire, cela n'a plus de sens... Et puis à force de tenir et souffrir le cancer est revenu et s'est installé définitivement.. aujourd'hui cancer métastasé aux os... Je suis sortie de cette entreprise mais sans doute trop tard ; le mal était fait!