Il y a beaucoup de témoignages sur l'après cancer très positifs, d'une vie meilleure, que je ne remets pas en cause. Mais je ne pense pas que cela soit pour la majorité des personnes qui ont été atteintes d'un cancer.

Il m'a été diagnostiqué un cancer du sein en 2012, je vivais seule avec mes enfants. J'ai subi une mastectomie et j'ai fait la reconstruction mais le résultat est plus que moyen malgré les promesses du chirurgien.

Effectivement, quand je suis arrivée au bout des traitements et que j'ai commencé à reprendre mes esprits, oh que oui ! Je ne voyais plus la vie de la même manière et ne voulais plus la vivre de la même façon, je voulais vivre à fond, avec une énergie que j'avais perdue et même plus développée qu'avant la maladie, tout comme pour la confiance en moi.

Mais la réalité m'a bien vite rattrapée et aujourd'hui, je vois bien que cela n'a pas changé grand chose, car j'ai changé, mais ma vie non, et les gens autour non plus, ce qui est frustrant voire déprimant.

Beaucoup de malades n'ont pas les moyens financiers pour faire de beaux voyages, ou autre, certains ont même perdu leur emploi.

Et pour une femme qui a eu un cancer du sein, reconstruite ou non, il est très difficile de faire la rencontre d'un homme. J'en ai fait l'expérience. Peut-être n'était ce pas la bonne personne, mais je pense surtout que cela fait peur.

Alors oui, quand on sort du parcours de soins on ne voit plus la vie de la même façon et surtout on veut la vivre à fond, mais pour combien d'entre nous c'est possible ?

Je sais que les témoignages de personnes qui sont heureuses après le cancer sont là pour donner de l'espoir et dire que rien n'est fini, et je vous en remercie. Mais ne pas oublier que pour d'autres cela complexifie encore plus leur vie.