Une épreuve, une chance

 

Bonjour,

En juin 2015, l’annonce du cancer a été terrible. Mais il a fallu se relever pour mon mari et mes 3 enfants.

Je me suis battue, dès le début pour eux et je voulais en finir au plus vite avec cette maladie.

Les traitements ont alors commencé aussitôt… chimiothérapie, opération et radiothérapie.
Il y a 1 an je ne voulais pas parler de ma maladie mais aujourd’hui je suis prête.

J’ai rencontré des personnes formidables , comme ma kiné qui m’a fait découvrir la lecture sur le développement personnel. Elle aussi a été touchée par la maladie et m’a été d’un grand réconfort.

Dans cette épreuve on prend conscience de la » vie ».
Les enfants ont été mes moteurs alors âgés de 10, 7 et 4 ans.

J’en suis sortie aujourd’hui, je reprends goût à la vie et profite pleinement de mes enfants et mon mari.

Je vois la vie différemment.
J’envoie toutes mes forces à celles qui en ont besoin et qui sont aussi dans cette épreuve.

  1. bonjour, j’aimerais avoir du soutien, je viens d’apprendre mon cancer du; sein malgré un suivi très régulier, visite chez gynéco, frottis en temps et en heure, mamo tous les ans car 2 Sœurs ont eu un cancer du sein , et à ma visite annuelle verdict Cancer 28 mm, j’étais terrifier, je n’entendais plus rien, ne comprenait rien, un véritable tsunami. Depuis je psychotte, j’ai des douleurs partout, je vois le pire, l’inéluctable. J’attends ma journée sein dans un hôpital spécialisé pour faire tout le bilan mardi 14 MARS. J’ai une peur bleue de la suite. Depuis 6 jours je m’affaire à réaliser ménage, courses, jardin , rangement, je ne me donne pas de temps pour me poser, je ne veux pas penser, la nuit je ne dors pas ou si peu malgré les somnifères; Si je m’endors , je me réveille sans cesse avec cette unique pensée de caner. Je ne sais pas comment je vais surmonter cela, aidez moi
    j’espère vous lire bientôt annick

    • bonjour
      La vie est faite d’obstacles que l’on peut surmonter.
      Il faut se battre pour ceux qu’on aime et pour soi.

    • Jacquin cretin annie

      Pas de panique, reprends possession de ton corps, tu es toujours la même, la maladie n’est qu’un passage difficile, ne la fuis pas en oubliant de vivre, malgré tous les moments compliqués qu’elle nous force à assumer, la vie est belle, la famille, les amis, tous les plaisirs de vivre tout simplement. Fais toi aider, parles de ce que tu ressens ou écris le. Nous ne sommes pas seules, et tu verras bientôt que tu es une vraie guerrière. Reprends vite ton beau sourire. Tendresse.
      Une amazone en chemin vers la guérison.

    • Bonjour Annick
      Je vous comprends c’est très dur mais il faut se battre c’est une annonce très difficile c’est vrai, un ouragan !!!!
      Moi j’ai appris le cancer du sein en septembre 2017 et actuellement rdv avec ma copine  » chichi  » ( chimio ) toute les semaines.
      C’est très fatiguant
      Mais il faut se battre contre cette daube.
      Courage ma belle et n’hésitez pas si besoin
      Mon mail
      Nissou-tony@hotmail.fr
      Bisous ?????
      Mireille

    • Bonjour
      Je suis Danièle…

      j’ai appris en octobre 2017 que j’avais un début de cancer occulte qui avait rendu malades les ganglions de l’aisselle… en fait un carcinome canalaire infitrant sans doute au sein… ablation de 17 ganglions dont dix métastases…
      Je viens de faire la première cure de chimio le 20 décembre… juste nauseuse pendant trois jours et fatiguée pour le moment… ce sera une chimio intense et lourde suivie de radiothérapie et d’une autre thérapie ciblée…

      Que dire de mon ressenti… coup de massue sur la tête… injustice, peur, colère… pourquoi moi…

      On vous dira ceci : bats toi et prends la chimio pour ton alliée… en fait elle te rend malade pour mieux guérir…

      J’étais au début désarmée, au fond d’un gouffre… je commence tout juste à sortir de ma léthargie…

      Je comprends trop bien vos états d’âme et votre peur légitime car cette annonce, la maladie et l’inconnu nous font peur… mais on est en vie…

      J’essaie de mettre en place des activités pour libérer un peu l’esprit des ondes négatives… je relis, je regarde des docus sur Arte ou des films en replay et je me force à marcher chaque jour ou presque…

      On peut garder le contact si vous voulez… bon courage à vous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*