Les bienfaits du témoignage

Témoigner, ça commence par essayer de traduire par des mots, des images… ce que l’on a vu, ressenti, ou vécu. C’est déjà une façon d’essayer de « faire avec » ce qui arrive ou ce qui est arrivé !

C’est aussi le traduire pour un autre : passer d’une expérience intime, singulière, à l’expérience publique, avec ce que cela ouvre comme possibilités ou espoirs d’être écouté, compris, de partager son vécu – mais aussi avec le risque, par exemple, que la Toile fonctionne comme un miroir, et de se retrouver confronté à son propre reflet, ou à l’inverse, à un malade idéal, dont les capacités d‘adaptation forceront l’admiration mais risquent de le laisser d’autant plus démuni.

Enfin, déposer son témoignage sur un site comme la Chaîne Rose peut pour certains prendre la valeur d’une construction commune d’un monde où la maladie joue le rôle de trait d’union et n’est plus synonyme, comme trop souvent encore, de silence et d’exclusion.

Témoigner c’est dire à l’autre, à nous tous, patients, proches, soignants et tous les autres, d’être capable d’entendre ces témoignages dans leur diversité et leur unicité, y compris lorsqu’ils dérangent nos certitudes !

 

Dr Sarah Dauchy, MD Chef du Département Interdisciplinaire de Soins de Support

Institut de Cancérologie Gustave Roussy

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*