Les mots qui blessent

 

Parce que parfois les mots blessent, comment appréhender la relation à la personne touchée par un cancer ?

 

Quelles sont les expressions à éviter ? Comment trouver les mots appropriés lorsqu’on s’adresse à une personne touchée par le cancer ? Le livret « Les mots qui blessent » apporte des solutions concrètes aux situations du quotidien avec son entourage proche ou même professionnel.

Ce livret a été imaginé par des collaborateurs de Roche touchés par la maladie, et conçu avec la collaboration de Catherine Cerisey, ancienne patiente, Catherine Adler Tal, psychologue et le regard humoristique du dessinateur Philippe Tastet.

 

L’édito de Catherine Cerisey :

« Face à la personne touchée par la maladie : les autres ! Ceux qui ne sont pas malades, les bien-portants, ceux qui n’ont jamais été confrontés au cancer ou au contraire ceux qui accompagnent les malades, ceux qui en ont très peur et ceux qui ne se rendent pas du tout compte de l’impact de cette maladie sur le quotidien du patient. Inconsciemment, ces peurs ou la simple méconnaissance font que l’entourage ne sait pas quoi dire à la personne touchée par la maladie. Ce qui conduit à des maladresses le plus souvent involontaires. Parfois, celles-ci peuvent aller jusqu’à blesser la personne qui essaie de rester dans une vie la plus normale possible malgré les traitements et les difficultés engendrées par sa situation. Il n’est pas toujours facile de se rendre compte de la violence de ces propos et de la manière dont ils sont perçus.

Ce livret est un recueil de situations familiales, amicales, professionnelles et médicales toutes issues de la vraie vie. Elles démontrent à quel point il est compliqué d’être à la fois empathique, diplomate, à la bonne distance, d’avoir du tact, de sentir les besoins et les attentes de l’autre.

Comment mieux appréhender la relation à la personne malade dans un esprit de bienveillance que ce soit un proche, un ami, un voisin, un collègue, un patient touché par le cancer, tel est notre souhait au travers de ce livret réalisé avec le regard humoristique de notre illustrateur Philippe Tastet et le décryptage de notre onco-psychologue Catherine Adler-Tal. »

Catherine Cerisey (ancienne patiente)

Extraits

 

 

Accéder à la version complète en ligne

 

Un livret à l’initiative du laboratoire Roche et un édito signé Catherine Cerisey (ancienne patiente)

  1. Ma mère est décédée il y a un an d un cancer. J aurais aimé avoir les mots justes mais j etais plutôt muette de désarroi. Ce livre me semble très intéressant pour en parler. Aurelia G

  2. Bonjour j aimerais bien recevoir le livret car il nous serait bien utile au sein de notre association « JAMS » qui aide les personnes atteindent d un cancer du sein et leur proches.
    Je me présente je suis Michèle Nickmilder ; vice présidente de l association.
    Nous avons une pages FB sur J AIME MES SEINS.
    Bien cordialement

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*