Le mot CANCER DU SEIN résonne pour la première fois

Bonjour.
Sandrine 51 ans je suis domiciliée dans l’Aube .
Lors d’une auto palpation avant de passer sous la douche j’ai trouvé une petite boule toute dure de la grosseur d’une cacahouète sur le dessus du sein gauche juste au dessus de l’auréole. C’était au moment des fêtes de fin d’année 2020.


J’ai continué à me palper et j’ai pris la décision de passer une mammographie car cette petite boule avait grossi. Le rdv le 26 janvier 2021 pour la mammographie et une échographie, le verdict tombe : présence d’une masse opaque d’environ 1,5 cm. La radiologue me dit qu’il serait préférable de pratiquer au plus vite une micro biopsie. Elle me prend un rdv chez le chirurgien pour le 01 février. A la suite de ce rdv on me propose de pratiquer la biopsie le 10 février. Je suis sous anticoagulant à cause de deux embolies pulmonaires donc il faut mettre un protocole en place avant toute intervention de quelque nature que ce soit.


Le mercredi 17 février 2021 à 16h15 le verdict tombe je prends une grosse claque le choc est terrible… Le mot CANCER DU SEIN résonne pour la première fois dans ma tête, je ne pourrai jamais oublier cet instant-là.


Va s’en suivre toute une série d’examens, prises de sang, scanner avec injection, rdv avec le chirurgien plastique pour effectuer une reconstruction mammaire, anesthésiste, marquage du sein.


Un jour on m’appelle pour me dire que l’intervention aura lieu le 08 mars 2021 et qu’il me faudra être à la clinique à 12h et à jeun, l’intervention va durer 4 heures. Le stress, l’angoisse monte au fur et à mesure et l’opération se passe très bien. On m a retiré une tumeur de 3 cm curage et retiré de la chaîne ganglionnaire 14 ganglions, 5 cancéreux dont le sentinelle.


Hospitalisée 3 jours avec du paracétamol comme médicament.
J’ai commencé de la kinésithérapie 4 semaines après l’intervention.
La commission médicale a déterminé que je dois subir de la chimiothérapie, radiothérapie, et hormonothérapie.


Ce jeudi on m’a posé la chambre d’implantation et mardi je vais en consultation chez la cancérologue pour prendre note de mon protocole de soins… Pour la toute première fois depuis le mois de janvier le mot PEUR a traversé mon esprit.

Je vais me battre, ce combat je vais le mener seule n’ayant pas de famille proche de chez moi toute ma famille est dans le sud ouest.

Courage à vous toutes.
Sandrine.


D’autres témoignages autour du cancer du sein :

Me Reconstruire après un cancer du sein :

Contactez l'auteur

Je confirme ma demande de contact de l'auteur en transmettant mon prénom/pseudo, ainsi que mon adresse e-mail.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*